Histoire du cordon bleu

Publié le par Messergaster

En relisant Le Rouge et le Noir de Stendhal, j’ai voulu comprendre ce qu’était ce « cordon bleu » dont il était question pour décrire le personnage du marquis de La Mole. J’ouvre donc mon navigateur internet, je tape le mot « cordon-bleu » sur google et qu’est ce qui sort en premier ? La très appétissante photo d’un cordon bleu jambon/fromage. J’ai donc laissé de côté mes curiosités stendhaliennes pour me dédier à ma passion gastronomique :

Pourquoi cette escalope panée s’appelle-t-elle « cordon bleu » ?

cordon bleu
(En fait je n'achète jamais de cordons bleus... c'est pourquoi j'ai dû prendre en photo un pack dans une grande surface exprès pour cet article)

En fait, différentes théories existent :

  • Certains rattachent cette appellation à l’ordre des chevaliers du Saint-Esprit, créé par Henri III sous les guerres de religion et dont l’attribut principal était une croix attachée à leur habit par un ruban bleu ciel, le fameux « cordon bleu » donc. C’est le sens dont il est question pour Le Rouge et le Noir. Or il faut savoir qu’au XIXème siècle, les membres de cet ordre se réunissaient dans des « clubs des gourmands », d’où l’expression « être un cordon bleu » pour désigner un fin cuisinier.
     
  • Marthe Distel avait certainement cela en tête quand elle publia en 1895 le premier journal de la cuisine : La cuisinière Cordon Bleu. Ce fut un énorme succès et, l’année suivante, elle fonda avec Henri-Paul Pellaprat l’école Cordon Bleu. Certains considèrent alors que cette escalope panée aurait été inventée par un cuisinier de cette école.
     
  • Enfin, d’autres théories séparent nettement le plat qui nous préoccupe des ordres chevaleresques ou des écoles de cuisine, pour se concentrer sur le nom même : ils proposent donc de considérer que, à l’origine, les tranches de viande, de jambon et de fromage étaient tenues ensemble par un ruban.

Ce qui est sûr, c’est que depuis le boom de la société de consommation, les cordons-bleus sont non seulement produits en masse, mais déclinés aussi sous toutes sortes de formats. Vous en trouvez avec du jambon cuit ou bien avec du jambon cru, aux épinards, ou encore à la tomate.. Bref, de quoi satisfaire même les palais les plus exigeants.

Publié dans Focus alimentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Salut !!
Et surtout merci !!! Super ces infos toujours un regal de te lire ma petite.. ce soir c'était choucroute party.. mais demain je sais déjà ce que je vais leur concocter.. hihihhi vous l’avez bien deviner !! Des cordons BLEU !

Merci pour l'idée ! Et à bientôt sur les internet ! Bizzzoux
Répondre
T
mmmmh! Les cordons bleus miam! Merci pour ce billet gourmet! Bienvenu au ...”club des gourmands”!!!!!!!!
Nous c’est maison par contre!!!!! Pas ces plats préparés du commerce pouah berkk deg!
Ce soir nous avons fait des falafels sinon; quel délice!!!

Bon week-end Bizzzzz
Répondre
V
Olors, Ce sont des petits connaissances qu'il faut savoir. Merci.
Répondre
B

he bien moi j'adore le cordon bleu et j'en prépare très souvent


un jour j'en ai acheté, immonde, bèrk bèrk plus jamais !! soit je le fais moi même soit je m'en passe


bisous !! beau dimanche
Répondre
M


Tu as tellement raison! meilleur au goût et pour la santé!



C

Merci pour cette parenthèse culturelle ;)
Répondre
C

Ha ha ! je suis bien contente d'apprendre tout cela ! et pour moi çà sera fait maison ;-) 


Sandy 
Répondre
C

merci pour l'historique je savais pas bizzz
Répondre
C

merci pour l'historique je savais pas bizzz
Répondre
C

Ca restera une énigme :) En attendant on se régale à en faire, hihi! Bises.
Répondre
T

Merci pour ce brin d'histoire, très intéressant. Moi j'adore ça, mais les faits maison. Les trucs pas bons du commerce, j'ai un peu du mal j'avoue.
Répondre
V

C'est trop bon les cordons bleus ( fait maison bien évidemment ) !!!!!!
Répondre
P

Merci pour ces infos!
Répondre
J

Merci pour la petite histoire, mais en ce qui me concerne il n'y a rien de tel que le fait maison. Belle journée
Répondre
M


Tout à fait d'accord avec toi!



N

Ils ont su conquérir les papilles des petits (et des grands) pourtant c'est quand même bof, bof !!! lol Je reconnais que cela dépanne bien les mercredis où je ne rentre pas manger;;;


bizz
Répondre
V

Qu'est ce que tu es cultivée en matière culinaire! Bravo, bisous
Répondre
M


je découvre encore et toujours, hein! :)



D

Une escalope dont les enfants raffolent, et je me suis mise à les préparer maison, nettement meilleures!!!


Bon lundi, Bises, Dine avec Sandrine
Répondre
K

J'ai appris plein de chose ce matin !
Répondre
S

le cordon bleu oulala mon oncle l'adore il le reclame souvent a sa femme :) j'aimerais bien un jour le tenter a la maison


bise
Répondre
M

Mmmmh ça m'intéresse ces versions déclinées aux épinards et tout ça, en fait maison ce doit être bien sympa !
Répondre
B

Nous les aimons beaucoup mais faits maison.


Merci pour l'historiaue; c'est toujours intéressant!


Je te souhaite une bonne fin de soirée
Répondre
I

Je n'en ai jamais gouté ! 


Merci pour cette histoire de la recette !


Amitiés d'Isa-Marie
Répondre
K

Sympa ce petit billet sur le cordon-bleu !
Répondre
T

Moi je les aime bien mais maison plutôt!
Répondre
M

merci m abelle!!! je ne savais pas!!!
Répondre
O

Et ben, père dodu peut aller se rhabiller!!! merci pour cet article, c'est toujours intéressant de connaitre les origines d'un plat, d'une expression...
Répondre
A

Merci pour ce billet inéressant, c'est le péché mignon de mes filles mais fait maison:)Bel aprem
Répondre
C

Une chose est sûr, le cordon bleu je l'adore :)
Merci pour cet article...
Répondre
B

Tu es ma journaliste culinaire favorite :)
Répondre
M


Merci!! :)



B

Je n'achète jamais de plats tout préparés.


Et comme quoi, Stendhal mène à beaucoup de choses !
Répondre
P

Je t'avoue que je ne m'étais jamais posé la question, merci pour toutes tes explications ;  je n'en achète plus depuis longtemps, je les trouve fade et puis on ne sais pas vraiment ce qu'ils
contiennent, donc chez moi c'est du fait maison, tellement bons :) bises et bon week-end !
Répondre
C

Merci pour l'histoire du Cordon bleu. Je ne me suis jamais posée la question de ses origines.


On apprend tous les jours.


Chantal
Répondre
B

Bonjour,
Merci pours ces intéressanters infos. Je ne suis pas amateur de cordon-bleu et ne m'étais jamais posé la question de son origine!!
Belle fin de semainbe.
Répondre
M

Intéressant, je ne m'étais jamais posé la question, pourtant j'en ai encore acheté aujourd'hui :)


Bises, bonne fin de soirée.
Répondre
C

Je ne savais pas qu'il y avait toute cette histoire autour du cordon bleu, (je déteste ceux du commerce) merci maintenant  je saurai grace à tes infos. Bises
Répondre
L

l'explication est toute simple :) merci du partage! moi j'en achète mais très très rarement pour monsieur qui a besoin d'aliment express...alala! mais qu'es-ce que c'est "dég..." bref! rien de
meilleure que le fait maison! bonne soirée
Répondre
C

une belle histoire de gourmets
Répondre