A propos du croissant chaud du matin...

Publié le par Messergaster

Après avoir préparé ma première pâte feuilletée maison, plein de questions ont commencé à m’envahir l’esprit. Comment est-ce possible qu’un jour, il y a des siècles, quelqu’un se soit levé le matin et se soit dit :« Tiens, aujourd’hui je vais préparer une première pâte avec très peu de matière grasse, puis je vais incorporer du beurre, et enfin je vais replier plusieurs fois cette pâte sur elle-même pour obtenir des sortes de feuilles… ». Moi, jamais je n’y aurais pensé ! Pourtant, il semblerait que l’invention de la pâte feuilletée remonte à loin : déjà les hommes de l’Antiquité cuisinaient avec des pâtes similaires.
En tout cas (encore une fois !) c’est Antonin Carême qui a perfectionné la pâte feuilletée pour la rendre telle que nous la connaissons aujourd'hui.

croissant
Vienne et les croissants

L’histoire du croissant donne une origine au terme « viennoiserie ». Ainsi ce serait à Vienne, lorsque les Ottomans assiégeaient la ville, à la fin du XVIIe siècle, que cette pâtisserie aurait été inventée. En effet, la nuit, les soldats ennemis avaient fait du bruit, mais comme tout le monde dormait, personne n’entendait quoi que ce soit… excepté les mitrons et les boulangers qui à 3h du matin s’étaient déjà mis à la besogne. Ces derniers donnèrent alors l’alarme, ce qui permit aux Viennois d'intervenir contre l’attaque de l’ennemi. Ce gâteau individuel fut donc une façon d’immortaliser le rôle de cette catégorie professionnelle et c’est pourquoi on donna à ce nouveau "gâteau" une forme de demi-lune rappelant le symbole présent sur les étendards ottomans.

Les croissants à la française

Détail important : à ce qu’il semble, les premiers croissants n’étaient pas feuilletés, mais plutôt briochés et c’est précisément en France que l’on commença à les préparer avec de la pâte feuilletée, notamment au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle. Cela explique pourquoi ils ont fini par devenir l’un des symboles de la gastronomie française et non pas de celle viennoise ou arabe.

Les croissants dans le monde

Les imitations ne se comptent plus et chaque pays produit ses croissants un peu à sa façon. Personnellement, je connais bien ceux italiens que l’on appelle « cornetto », c’est-à-dire « petite corne » : ils sont très parfumés car ils sentent la fleur d’oranger et sont plus sucrés. Par contre, on les prépare quasiment toujours à partir de margarine et le goût - comme la texture - en ressent... Souvent on les coupe en deux dans le sens de la longueur et on introduit à l’intérieur une tranche de jambon ou du fromage. Pour un en-cas sucré-salé, c'est vraiment savoureux.

D’autre part, en Lorraine, je me souviens d’avoir mangé des croissants avec du glaçage dessus.. un délice !

Et, si un jour vous allez à Berlin, n'hésitez pas à goûter au "laugencroissant" (une sorte de bretzel brioché).

Ahhh le croissant ! Si je m'écoutais et si ce n'était pas si calorique, je pourrais en manger tous les jours au petit-déjeuner, au goûter...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A


moi aussi j'adore tous les croissants, même ceux aux amandes mais ceux que je fais car comme toi je trouve ceux du commerce trop lourds. La pâte à croissant ce n'est pas que de la pâte
feuilletée, c'est une pâte levée et feuilletée (danoise) qui est préparée avec de la levure de boulanger. C'est pour cela que le feuilletage est épais.


Pour la recette de la garniture aux amandes une astuce si tu veux en préparer : une crème pâtissière mélangée avec de la frangipane et le tout est plus léger;)



Répondre
M


Oui je suis sûre qu' à la frangipane ça doit être trop bon.. et puis c'est un peu comme une galette des rois sans fève.. comment ça pourrait être mauvais?



C


J'ignorais tout de l'origine du croissant, incroyable cette histoire!



Répondre
C


Je connais bien cette origine de croissant ... comme quoi, de grandes choses peuvent avoir des origines inattendues.



Répondre
A


Et tu as oublié de dire que les croissants italiens étaient souvent fourrés !!! Ca ne vaut pas les croissants français mais tout de même...



Répondre
M


J'y avais pensé (miam ceux avec la confiture d'abricot..), mais je me suis dite que tout cela m'égarait (ou alors fallait faire un article uniquement consacré au croissant italien..)



A


il est super intéressant cet article



Répondre
M


Oh merci beaucoup !



S


et bien, voilà un article très complet...et appétissant!


bonne fin de soirée, bises



Répondre
A


merci pour l'info



Répondre