Quand les fèves étaient considérées comme répugnantes par Pythagore et ses disciples

Publié le par Messergaster

Si la plupart des gens connaissent Pythagore pour son célèbre théorème, il faut savoir que celui-ci était plus qu’un simple mathématicien : il s’agissait d’un philosophe, ayant même fondé sa propre secte. On dit que, comme les Pythagoriciens croyaient à la métempsycose (sorte de réincarnation), ils évitaient de manger de la viande. Toutefois, tous les végétaux n’étaient pas consommés pour autant : la fève était en effet considérée comme répugnante.
La chose m’a suffisamment étonnée pour me pousser à faire quelques recherches : je suis ainsi tombée sur cet article universitaire de M. Detienne intitulé La cuisine de Pythagore.
En voici un petit resumé (spoiler : finalement, ce n’est pas tant la peur des flatulences qui explique cet interdit).

Fève
Les fèves : un lien avec le royaume des morts

La fève évoquait la mort dans plusieurs croyances populaires. Comme la tige de cette plante est lisse et ne présente pas de nœuds, on considèrerait que les âmes de morts pouvaient remonter de la terre jusqu’à la surface du monde humain. Inquiétant, non ? Voici deux vers tiré d’un Discours Sacré des pythagoriciens qui confirment cette théorie : « Elles servent de point d’appui et d’échelle pour les âmes [des hommes] pleins de vigueur quand, des demeures de l’Hadès, elles remontent à la lumière ».

Une plante qui évoque les organes reproducteurs

Les pythagoriciens considéraient que les fèves étaient intimement liées à la reproduction. Certains d’entre eux se seraient ainsi livrés à des expériences « scientifiques » pour le prouver. Mettez une fève dans un boîte bien fermée et enfoncez-la dans la terre ou du fumier : après un laps de temps qui va de 40 à 80 jours, si vous déterrez la boîte, vous êtes censés observer que la fève a été remplacée par une tête d’enfant déjà formée, un sexe féminin ou encore du sang. Creepy !
Envie d’une autre expérience « scientifique » ? Voici l’expérience d’Antonius Diogène : placez une fève légèrement broyée au soleil… et celle-ci (en théorie) finira par exhaler une odeur de semence humaine (ou de sang versé par le meurtre selon certaine traditions) !

Qui aime les fèves a le goût de la chair

Evoquer le sang, nous permet ainsi d’arriver à la dernière association d’idées des pythagoriciens qui arrivent à dire : « C’est crime égal de manger des fèves et la tête de ses parents » (voir Héraclide le Pontique sur le sujet). En effet, pour un pythagoricien : manger des fèves revient à manger de la viande (notamment en raison de sa prétendue odeur de sang). Rappelons que, pour une secte qui croit à la réincarnation, ce n’est pas rien.

Je ne peux que vous recommander de vous reporter à l’article de M. Detienne cité plus haut pour compléter ce résumé : tout le contenu est passionant !

Et vous ? Mangez-vous souvent des fèves ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Je ne savais pas qu'il y avait une telle psychose sur les fèves hahaha, j'en mange à l'occasion et la tête de mes parents se porte bien ouf ! Bisous !
Répondre
C
Et bien je n'aurai jamais cru qu'il y avait une telle croyance sur les fèves. Moi j'adore les déguster à la croque sel merci pour ce super article. Bises
Répondre
B
Bonjour,
très surprenant toutes ces croyances!!!
Répondre
N
Et bien j'en ai appris des choses avec ce billet ! Merci pour toutes ces informations, et non je ne mange que très rarement des fèves.
Bisous
Répondre
L
Un super article comme toujours
Bonne journée bisous
Répondre
S
ben oui je mange des fèves et j'adore ça ! bises
Répondre
P
C'est bien bon les fèves, j'ai redécouvert ce légume.
Répondre
B
je n'avais jamais vu les fèves sous cet angle !
Répondre
S
je vais regarder les fèves d'un autre œil maintenant, lol!!!! bisous
Répondre
P
Merci pour cet article très intéressant ; je ne verrai plus les fèves de la même façon !
Répondre
B
Hélas, je ne peux pas manger de légumineuses mais je sais que c'est un légume excellent au goût et plein de vitamines.
Bonne journée.
Répondre
P
C'était un peu n'importe quoi... je préfère me rappeler du carré de l’hypoténuse qui vaut la somme des carrés des 2 autres côtés!
Souvenir du prof de math qui enseignait justement ce théorème et le faisait appliquer:
Bizz
Répondre
M
Y a des choses très intéresantes sur la philosophie de Pythagore, même dans les Métamorphoses d'Ovide ! (de mémoire, ça doit être dans le dernier ou l'avant dernier livre).
N
Bah ouais j'aime bien les fèves...ca en dit long sur mes gouts cachés par contre :o
Répondre
M
EHHHHHHHH ;)