Bilan : Berlin quatre ans après

Publié le par Messergaster

Me voici de retour de vacances. Pendant ces congés, c’est à Berlin que je suis revenue. Passer du temps là-bas est toujours aussi agréable mais, néanmoins, je remarque des petits changements culinaires par rapport au temps où j’y vivais.

Les prix

Au-delà du prix des loyers qui a flambé (what ? payer plus de 400 euros pour un appart’ à Wedding ? Mais on est sérieux ?), je remarque que même certains petits trucs que j’achetais avec plaisir ont augmenté. Ainsi, du temps que je vivais à Berlin, je payais mon döner kebab 2.80€… Maintenant, ça atteint facile les 3.30€. Vous me direz que 50 centimes c’est rien – oui, certes… mais quand même.
De même si on quitte la nourriture pour aller vers la boisson, quelques petites augmentations au niveau des bières que l’on achète dans les bars sont perceptibles. Et ne parlons pas de certains clubs qui, jadis, étaient gratos… et qui sont désormais devenus légèrement payants (ex Crack Bellmer si on y va le samedi soir).

Les bouteilles vides

Dans la série des choses qui m'ont étonnée, il y a aussi les bouteilles vides. En effet, du temps que je vivais à Berlin, je me souviens que les rues berlinoises se recouvraient de bouteilles que tout le monde laissait sur le bord de la route avant d'aller en boîte. J'avais même consacré un article à ce sujet.
Au contraire, cette fois-ci, j'ai vu très peu de bouteilles vides les soirs de weekend. J'en ai parlé avec un ami qui vit à Berlin depuis onze ans : pour lui, ce n'est pas les gens qui sont devenus moins généreux, mais le nombre de sans-abris qui récupèrent les bouteilles pour gagner quelques sous qui a vertigineusement augménté.

Les pfannkuchen

Dans les archives 2012 de ce blog, il y a un article consacré aux pfannkuchen berlinois (article ici). Ceux qui sont le plus répandus sont fourrés à la confiture de fruits rouges. Je les ai toujours beaucoup appréciés car ces beignets étaient recouverts d’un glaçage blanc et non d’une couche de sucre toute simple. Pourtant, lors de mon dernier séjour, j’ai été étonnée : les pfannkuchen recouverts de glaçage sont encore présents, mais – incroyable mais vrai – j’ai dû un peu les chercher. J’ai l’impression que certaines enseignes ne les produisent plus comme je les aimais…

A gauche, pfannkuchen recouvert de sucre ; à droite, pfannkuchen recouvert de glaçage.

A gauche, pfannkuchen recouvert de sucre ; à droite, pfannkuchen recouvert de glaçage.

Moi-même

Peut-être que la plus grande révolution culinaire que j’ai pu observer lors de ces dix derniers jours a été la mienne. En effet, les fois précédentes, je me gavais de kebabs et de bière bon marché. Cette fois-ci, j’ai été étonnamment sage. Ne nous méprenons pas : j’ai quand même mangé un burger et d’autres petites choses de fast food (comme mon bien-aimé sushi d’Alexanderplatz qui ne coûte que 2.50€) mais, néanmoins, j’ai laissé passer plus d’une semaine avant de manger un döner kebab !! Quand j’ai dit ça à mes amies berlinoises, elles n’ont pas cru à leurs oreilles.
Et que dire de Tata Nat qui m’écoutait incrédule pendant que je lui racontais que je n'avais pas bu une seule Sternburg (la bière la moins chère du marché) au cours de mon séjour ?!

Qui sait : peut-être mes goûts changent-ils au fur et à mesure que je grandis/vieillis ?

Publié dans Saveurs du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
merci pour l'info, je ne connais pas Berlin mais peut être un jour.
Bon week end
Rosa
Répondre
N
Grâce à toi on sait ce que l'on peut tester (ou pas !!)
bisous
Répondre
I
C'est amusant ce petit retour à Berlin. C'est un peu comme un come back, mais on voit que tout a changé. Ca me l'a fait aussi pour un endroit où je n'étais pas retournée depuis des lustres. On en vient à se demander si c'est nous ou la Ville qui a changé. Bizz
Répondre
V
C'est dingue, les prix augmente de partout !
Et je suis persuadé que nos goûts changent d'autant plus quand on a un blog de cuisine, acr on a soif de découverte et de goûter à de nouvelles saveurs !
Répondre
N
J'adore Berlin, j'y retournerais bien mais je ne remarquais pas autant de détails que toi comme j'y suis restée très peu de temps! c'est vrai que la vie évolue, tant qu'on ne bouge pas on ne s'en rend pas compte mais ici aussi tout est plus cher malheureusement :(
Répondre
C
Je n'ai encore jamais visité Berlin... Je ne vais qu'à Dortmund car j'y ai de la famille..
Mais un week-end prolongé est programmé pour 2017 car mon fils aimerait bien visiter la ville....
Quant à tes goûts qui changent, c'est normal... Je pense que nous évoluons en tout au fil du temps, et heureusement d'ailleurs!! :)
Répondre
N
C'est une ville que je ne connais, et oui peut-être que nos goûts changent en effet, la sagesse arrive .... Pff même pas vrai !!! lol
bisous
Répondre
S
Le monde change et toi aussi :) J'ai lu ton article avec intérêt, même si je ne connais rien de ce que tu as vu, vécu, goûtu (hihi, fallait bien que ça rime :) ). Bisous!
Répondre
M
Français à Berlin welcome.
https://www.facebook.com/groups/690137397744440/
Répondre
M
Je connais Berlin depuis 1986,la ville n'arrête jamais de changer c'est que je retiens ,si j'avais un conseil à donner ,profitez toutes et tous du moment présent ce qui est délicieux aujourd'hui ne sera pas forcément là demain,que se sois en nourriture et ailleurs .L'âme de Berlin est magnifique ,aujourd'hui elle est un peu cachée par le système de consommation.
Répondre
M
Merci pour ce gentil commnentaire ! Je suis inscrite sur le groupe FB depuis 4 ans... Alors, même si je ne viens à Berlin que toutes les X semaines maintenant, c'est toujours avec plaisir que je reviens faire un tour sur ce groupe FB !
Bon samedi :)
C
On avance dans l'âge et on change c'est dans l'ordre des choses, enfin en principe!!!!!! Tout augmente et les gens font plus attention, c'est malheureux pour les sdf. Bises
Répondre
B
Et oui, rien n'est immuable et c'est bien cela qui donne du piment à la vie!!
Belle fin de semaine.
Répondre
P
Je ne sais pas pourquoi mais les pfannkuchen ont tout de suite attiré mon attention ^^

Bises

Gabrielle
Répondre
J
On évolue voilà tout et chacun à son rythme et fort heureusement. Des bises
Répondre
D
Pourrai je dire que tu as mûri??? 4 ans, c'est énorme dans une vie.... Les choses bougent, évoluent même ce n'est pas toujours perceptible!
Dine avec Sandrine
Répondre
L
Dire que je ne suis jamais allée à Berlin... Une ville qu'il faudrait vraiment que je visite ! Bisous
Répondre
K
Oui, tu as changé en 4 ans et heureusement que les goût changent, les habitudes aussi changent et c'est très bien ainsi !!
Je te souhaite une bonne journée. Bises
Répondre
V
Merci de ta visite, gros bisous et bonne nuit
Répondre
S
oui les temps changent et c'est bien dommage!Moi même à Lyon je n'arrive plus à retrouver certains produits de qualité que j'appréciais tant...!
Répondre
M
Je confirme.. les goûts changent.... ce qui m'attriste un peu dans ton article, outre le fait que le glaçage disparaisse, c'est cette histoire de sans abri qui récupère les bouteilles.. ça fait quand même froid dans le dos et ça mérite qu'on en parle.. bisous!
Répondre
T
Bah jsais pas si tu grandis mais en tout cas, je t'approuve à 300% dans tes choix houblonniques (en gros: arrêter la Sterni héhé). Pis c'est ptet parce que t'étais invitée plus souvent à manger à droite et à gauche que tu t'es passée de kebab aussi longtemps. Un mal pour un bien non?
Répondre
L
tu grandis....tes gouts evoluent
bisous
Répondre
C
la vie est faite de changements et d'évolutions
bises
Répondre
B
Tu grandis ; )
Répondre