Les gastronomes du Père-Lachaise

Publié le par Messergaster

L’autre jour, je suis retournée au cimetière du Père-Lachaise : cela faisait au moins 7 ans que je n’y avais pas remis les pieds. La journée était magnifique : un beau dimanche d’automne, agréablement ensoleillé.
A la base, c’était pour rendre visite à des écrivains que j’y allais : revoir la tombe de Nerval, faire un petit coucou à Eluard… et, pendant que j’y étais, je comptais aussi admirer quelques tombes de musiciens mythiques (Chopin, Morrison…). Au cours de cette flânerie, cependant, j’ai eu l’inspiration pour un nouvel article de blog : eh oui, car certaines gens qui ont joué un rôle important dans la gastronomie reposent au Père Lachaise !

Crédit photo : Wikipedia

Crédit photo : Wikipedia

A. Brillat-Savarin, le philosophe - gastronome

Quelle surprise de le voir dans ce cimetière ! J'ignorais qu'il avait été enterré là ! Je me souviens encore qu’à 23 ans je dévorais son ouvrage Physiologie du goût …. D’ailleurs, son volume trône toujours dans une des petites étagères remplies de livres qui décorent ma chambre.
Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce personnage et qui ne l’associeraient donc qu’au fromage du même nom : Brillat-Savarin fut élu député à l’Assemblée Constituante en 1789 et fut aussi conseiller de la Cour de Cassation. Il s’enfuit en Suisse pendant la Terreur et ne revint en France que pendant le Directoire. Il publia Physiologie du goût en 1825 : ce fut un succès immédiat.
Si jamais vous voulez en savoir plus sur cette œuvre, vous pouvez vous reporter à ces deux articles :
- Les 20 aphorismes de Brillat-Savarin
- Les préjugés sur la bonne cuisine (préface de J.F Revel au livre de Brillat-Savarin)

A. Parmentier et la lutte contre la famine

Eh oui ! Parce que, pas si loin de Brillat-Savarin, repose Antoine Parmentier, l’homme à qui l’on doit de manger des frites et de la purée, lol ! L’histoire est assez célèbre mais je prends tout de même le temps de la raconter rapidement.
Parmentier avait publié en 1771 un traité faisant la liste de tous les aliments utiles pour lutter contre les famines – pomme de terre y compris. Toutefois, les paysans restaient encore très méfiants : les tubercules, c’était ce qu’on donnait à manger au bétail ! Parmentier eut alors une idée géniale : faire garder par des soldats les champs de pommes de terre. Progressivement, les paysans finirent par se convaincre qu’il s’agissait d’aliments précieux : ils commencèrent à voler les patates et à s’en nourrir.

F. Potin, le génie du marketing

Avec Félix Potin, nous ne sommes ni du côté de l’intellectuel gourmet ni du côté de l’agronome écrivant des traités pour lutter contre la famine : avec Potin, on est dans le concret ! Il s’agit en effet d’un épicier qui, dans le seconde moitié du XIXème siècle, a révolutionné le monde des épiceries et de la grande distribution. Il a été l’un des premiers à réduire ses marges de bénéfices (par exemple en vendant à perte des denrées de première nécessité et en compensant avec ce qu’il gagnait sur des produits de luxe comme le cacao).
De même, ce fut aussi un des premiers épiciers à travailler en binôme avec une industrie (il avait lui-même fondé la sienne à la Villette). Résultat : moins d’intermédiaires, emballages mentionnant la marque du commerçant…
Enfin, Potin prit aussi soin de placer toujours ces boutiques dans des rues et des quartiers fréquentés : il se garantissait ainsi une clientèle abondante et fidèle.

Bref, voilà pour le petit tour… N’hésitez pas à passer près de ces tombes la prochaine fois que vous vous baladez dans l'Est de Paris !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je viens de découvrir ce blog, par l'intermédiaire du "manqué", et bien je ne raterais plus rien! je dévore et me régale! très intéressant, merci pour cette mine d'informations passionnantes
Répondre
M
Ravie de lire ce messge :)
Passez de bonnes fêtes !
L
quand je pense que j'y suis allée cet été et que je n'ai pas vu tous ces célébrités
Répondre
J
Excellent article, un cimetière exceptionnel où j'aime aller lorsque je vais à Paris. La prochaine fois j'irais saluer Brillat et Parmentier. Belle soirée
Répondre
N
J'ai déjà visité plusieurs fois le père Lachaise mais je ne crois pas avoir vu ces tombes en particulier, il faut dire qu'il y en a tellement! j'essayerai d'y regarder à 2 fois la prochaine fois ^^
Répondre
S
Coucou! Cet article me plaît beaucoup! C'est un cimetière-musée des grands hommes qui ne génère pas la tristesse :)
Répondre
N
C'est un endroit que je ne connais pas alors cela me permet de me projeter un peu,
bisous
Répondre
B
ha mais oui, la tombe de brillat savarin, j'y vais aussi à chaque visite, c'est sympa cet article !! bisous
Répondre
N
J'ai visité d'autres tombes que celles dont tu parles. Je les note.
A bientôt
Répondre
P
Sympa ce petit tour à la redécouverte des grands hommes de la gastronomie =)
Répondre
B
Jolie visite bien enrichissante.
Répondre
D
A découvrir!!!
Dine avec Sandrine
Répondre
S
j'ai visiter le père Lachaise pour la première fois au printemps, j'ai trouver l'endroit reposant et très agréable, le charme des vieux cimetière hantés par tant de grand personnages!!!! bisous
Répondre
L
lorsque je vais a Paris, je ne manque pas de m'y rendre, c'est un endroit "joli"....et j'avais vu Brillat-Savarin et Parmentier
bisoussss
Répondre
K
J'y suis allée la dernière fois que je suis allée à Paris !!
Je te souhaite une bonne journée. Bises
Répondre
S
je n'y suis jamais allee je decouvre a traver ton bel article merci pour ce joli partage
bise
Répondre
C
Tu me donnes envie d'y retourner.
Répondre
L
Je n'ai jamais eu l'occasion d'y aller. Ton article est très intéressant, merci !
Répondre
S
Je n'y suis jamais allée mais ton article m'interpelle
Répondre
V
Je les ai presque ts vus aussi, bisous
Répondre
C
depuis le temps que j'ai envie d'aller y faire un tour
je n'ai encore jamais eu l'occasion d'y aller
la prochaine fois que je vais à Paris il faut absolument que j'y ailles
merci pour cet article
Répondre
M
J'adore ton article..bon, parmentier et potin je savais.. mais Brillat Savarin pour moi c'était le fromage!!lol! bises
Répondre
L
nannnnnnnnnnnn???germaine
C
J'adore ce billet : instructif et plein d'humour !!! Biz
Répondre
B
Et dire que je n'y ai jamais mis les pieds .. j'ai un peu honte ...
Répondre
M
La toussaint peut être un bon moment pour s'y rendre ?