Des réformes orthographiques en cuisine

Publié le par Messergaster

Ce qu’il y a d’intéressant quand on donne des cours de français, c’est qu’on en découvre des belles concernant l’orthographe. En effet, j’ai récemment appris qu’il y a eu une réforme en 1990… et que désormais certaines graphies qui, dans le passé, auraient été considérées comme des fautes d’orthographe, sont désormais admises.
Je ne vous fais pas le compte-rendu complet des mots acceptés… Cependant, étant donné le thème de mon blog, je partage quelques petites curiosités concernant le lexique de la cuisine.

  • A l’oral, la très grande majorité d’entre vous sait qu’on a le droit de faire la liaison quand on dit « des haricots », par exemple.
  • Mais combien d’entre vous savent aussi que les accents circonflexes sur le i ou le u ne sont plus obligatoires ? Je connais des gens qui, depuis longtemps, écrivent « diner » (perso, je continue d’écrire « dîner »)… mais saviez-vous qu’on a parfaitement le droit d’écrire gout ou cout ? Quand j’ai découvert ça, j’avoue avoir été surprise. Bien entendu, sur certains mots, on a laissé l’accent circonflexe afin de pouvoir les distinguer plus facilement de certains homonymes : ainsi, on continue d’écrire « un fruit mûr » ou « le jeûne »).
  • Et pour finir… quelque chose qui m’a laissée bouche bée. On a désormais le droit d’écrire « ognon » ! Certes, ce i casé entre le o et le g était totalement rétrograde, une trace peu justifiée d’un état de langue datant de siècles en arrière… Néanmoins, oh làlàlà… j’avoue ne pas être encore prête à écrire « oignon » avec cette nouvelle orthographe.
Des réformes orthographiques en cuisine

Bref voilà ! Et vous ? Connaissiez-vous déjà ces nouvelles règles ? En tout cas, vous retrouvez toutes les autres choses concernant cette réforme orthographique ici.

Et pour finir, une question piège : quelle est la bonne orthographe entre "millefeuille", "millefeuilles", "mille feuilles", "mille-feuilles"? La réponse dans l'article Mille feuilles et mille façons de l'écrire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Le pédagogue :


La République a élaboré en 1990 une « réforme » relative à des modifications dans l’écriture de quelques mots, à la suppression de quelques traits d’union et à la fin de l’accent sire con flakes (accent circonflexe).
Cette « réforme » élaborée par la République a bien sûr été approuvée par l’Académie Française, puis rangée dans un tiroir.
En fouillant, peut-être par inadvertance, un supplétif de la République est tombé sur la « réforme ».
Il n’y avait pas de poussière car le tiroir n’a jamais été ouvert avant 2016.
La République va donc essayer de mettre en place la « réforme », maintenant que le tiroir a été ouvert.
Les éditeurs des livres scolaires qui ne sont peut-être pas étrangers à l’ouverture du tiroir, sont contents car pour l’accent sire con flakes, des traits d’union, et quelques mots, il va falloir tout rééditer : ils ont attendu vingt-six ans, et espèrent que la gauche caviar va au moins contribuer au démarrage de cette « réforme » de la République, qui va leur rapporter gros.
Il reste à trouver un riche lieu pour l’annoncer !
Répondre
L
je suis pas au courant de ces règles mais ça vaut le coup ;)
Répondre
E
De nouvelles règles discutables... C'est vrai que ognon... moi j'ai du mal.
Par contre concernant certains accents, avec les nouvelles technologies, l'informatique de plus en plus répandu, il est bien plus facile de zapper le ^ que de le faire... Ca m'arrive, mais par contre, pas à l'écrit (enfin pour ce que j'écris à la main maintenant... et c'est dommage).!
Répondre
I
Je ne connaissais pas ces nouvelles règles, et je crois bien que je vais garder mes vieilles habitudes...hihi
Répondre
N
je dois dire que pour oignon cela me choque !
biz
Répondre
J
oh que non un ognon et un oignon ce n'est pas la même chose, et je ne changerai rien du tout. C'est n'importe quoi ces pousseux de crayons comme on dit au Québec.
Répondre
N
Il va falloir que l'enseignante que je suis se penche plus sérieusement sur la réforme.
Les vieilles habitudes sont tenaces.
A bientôt
Répondre
S
merci ma belle pour toutes ces infos!
Répondre
R
Eh bien je vais faire ma traditionaliste mais je continue à écrire avec les accents, je trouve les accents esthétiques ~
Et à l'oral c'en est de même, hors de question de faire la liaison avec des 'h' ! ^^
Répondre
M
J'en connaissais certaine, en revanche, je suis sidérée pour la nouvelle orthographe possible de "oignon" ! Hors de question pour moi, berk ! :D Merci pour cet article instructif ;)
Bisous.
Répondre
P
Oh lalala !! Que d'horreur.... Que devient notre belle langue française , Moi qui suit pointilleuse sur l'orthographe.
Je suis comme toi pas d'accord et pas prête de changer.
Les réformes ne sont pas à faire sur l’orthographe... il y a d'autres domaines plus utiles, notamment l'éducation des nouvelles générations....
Bon dimanche, Patricia
Répondre
V
Les 1ères lignes de cet article me font bondir. Mais jusqu'où va t'on aller dans la décadence? Bisous
Répondre
D
Alors mon Dine avec Sandrine n'était pas conscient de cette possibilité d'orthographe. A la création du blog, j'ai squizzé l'accent pour plus de simplicité pour celles et ceux qui me cherchent... Rien à voir avec cette autorisation! Mais cela étant dit, je suis triste que l'on appauvrisse la langue française petit à petit...
Bises Dine avec Sandrine
Répondre
P
Je continuerais à aimer les oignons qui ont du goût pour mon dîner ^_^ et bien évidemment les zaricots ne passeront pas par moi :D
Répondre
B
Moi, ça me choque. Je suis de l'ancienne école et je continue à orthographier comme je l'ai appris... Avant ces foutues réformes!
Bon week-end;)
Répondre
T
ça me choque un peu toutes ces réformes... On tire les gens vers le bas.
Répondre
K
Je ne savais pas tout ça ! ca m'arrange, moi qui ne suis pas spécialement bonne avec les accents !
Je te souhaite un bon week-end.Bisous
Répondre
M
ah non pas d'accord.. un oignon c'est un oignon.. sinon il n'a pas le même goût!!! bises
Répondre
C
Comme Bernieshoot, je pense que c'est du nivellement par le bas. Pour ma part, je n'applique pas ces regles...
Répondre
C
je ne connaissais pas du tout cette réforme à part celle des haricots dont j'ai la difficulté de faire la liaison, je suis complètement contre, c'est encore du n'importe quoi. Bises
Répondre
B
Oui je connais cette réforme, elle vise pour moi à niveler par le bas, c'est catastrophique
Répondre
C
Un peu opposée à cette simplification de l'orthographe de notre si belle langue ....je dirai haricot sans liaison et oIgnon ....merci pour cette intéressante chronique biz
Répondre
B
J'étais au courant pour les z'haricots mais pas pour les autres. J'avoue que l'histoire des accents m'intéresse, je ne sais jamais où et quand les mettre!
Répondre
L
je ne connaissais pas du tout ces regles là.....et je continuerais a ecrire...oignon lol
Répondre
C
en tout cas je découvre avec toi que le mot oignon change d'orthographe et je n'y suis pas non plus prête
bises
Répondre
M
coucou !!
en surveillant un concours de l'administration, j'ai vu " ya ka faux con " à la place de "y'a qu'à faut qu'on" qui déjà énerve alors .................... un peu plus, un peu moins !!!!!
et hier j'ai entendu à la télé un journaliste qui demandait à 2 jeunes filles de 15 ans," que signifie le mot "allégresse"elles ont répondu : "ça doit être pour les grecs, allez les grecs "
mais oui bien sûr !!!! et la marmotte .................................!!
bon mercredi ! amitiés des Landes
Répondre
C
J'en avais entendu parler à l'époque, j'avoue être réfractaire à cette réforme, je l'aime bien le i de oignon.
Répondre
B
On en apprend de belles avec toi!! Bon mercredi
Répondre