Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

100 articles avec recettes sucrees

Tartelettes pommes - caramel beurre salé

Publié le par Messergaster

A la fin du mois d’août, ma mère est partie quelques jours en vacances avec ma tante à St Malo. A son retour, elle m’a ramené un pot de caramel au beurre salé, fabriqué artisanalement là-bas.
Du coup, j’ai décidé de me servir de cette sauce pour préparer des tartelettes aux pommes qui changeaient un peu. Dans la liste des ingrédients, j'indique donc tout simplement le nombre de cuillérées de caramel au beurre salé nécessaires pour réaliser ces tartelettes : si, dans vos placards, vous n’avez pas de pot de caramel au beurre salé préparé par un tiers, je vous propose de le réaliser vous-mêmes ! Vous pouvez par exemple tester la recette de Pascale Weeks, une valeur sûre.

Avant cuisson / après cuisson...

Avant cuisson / après cuisson...

Voici donc la recette (pour 6-8 tartelettes) :

- 125g de beurre demi-sel mou
- 125g de sucre roux + 6 ou 8 petites cuillères de sucre roux pour la dernière phase de la recette
- Un œuf
- 250g de farine
- 6-8 cuillérées de caramel au beurre salé (comptez-en une par tartelette)
- 2 ou 3 grosses pommes

Préparation de la pâte sablée :

Dans un saladier, mélangez l’œuf et le sucre. Ajoutez la farine d’un seul coup et mélangez de façon à obtenir un mélange « sableux ». Ajoutez le beurre mou coupé en petits morceaux et pétrissez de façon à obtenir une pâte lisse. Laissez reposer 20-30 minutes au frigo.
Pendant ce temps, dans une petite casserole, faites chauffer à feu doux le caramel au beurre salé : le but est d’obtenir une sauce assez liquide.

Profitez-en aussi pour peler les pommes.

Montage des tartelettes :

A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étalez la pâte. Divisez-la en 6 à 8 disques et déposez ces portions dans les différents moules à tartelettes (que vous aurez beurrés au préalable).
Dans chacun des moules, versez un peu de caramel au beurre salé : saisissez les différents moules entre vos mains et, d’un tour de poignet, distribuez la sauce de façon uniforme. Déposez dessus quelques lamelles de pommes. Terminez en saupoudrant d’une cuillère à café de sucre roux.
Faites cuire 20-25 minutes dans un four préchauffé à 200°C.

Notes :

- Si possible, mangez ces petites merveilles tièdes avec une boule de glace à la vanille à côté !
- Comme vous pouvez voir, je n’ai pas mis de cannelle dans cette recette...Je préférais laisser la vedette au goût du caramel.
- Bien entendu, rien ne vous empêche d’adapter cette recette pour faire une seule grande tarte au lieu de plusieurs petites.

- Quant au type de pommes à utiliser, je vous conseille les pommes Canada.

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Couronne marbrée au yaourt

Publié le par Messergaster

L’autre jour, j’ai été invitée à une soirée de départ d’une ancienne collègue. Pour l’occasion, je tenais à ramener quelque chose à manger. Seul hic : étant donné que la fête avait lieu le jour de la nuit blanche et que j’avais déjà prévu d’aller à un dj set avant cette soirée, j’ai été obligée de préparer un gâteau facile à transporter (bien emballé) dans un grand sac à main. Après réflexion, je me suis dit que je pouvais utiliser mon petit moule couronne pour faire un gâteau marbré qui changeait un peu (et comme j’en avais déjà découpé des parts pour pouvoir démouler le gâteau plus facilement, je n’ai eu aucun mal à l’envelopper dans le papier aluminium et à le glisser dans mon sac). Bref, pendant tout mon concert, j'ai dansé avec mon dessert sur moi.

Pour la recette, j’ai suivi de près une recette trouvée sur un site italien.

Et voici mon gâteau déjà découpé partiellement en tranches !

Et voici mon gâteau déjà découpé partiellement en tranches !

Voici donc la recette :

-Un yaourt nature (ne jetez pas le pot : ce sera votre verre doseur)
-2 pots de sucre roux
-3 pots de farine
-1 pot d’huile de tournesol
- 3 œufs entiers
- ½ sachet de levure chimique
- 1 cuillère à soupe de cacao amer

Dans un saladier, mélangez le sucre avec le yaourt. Ajoutez les œufs entiers, puis l’huile. Incorporez la farine tamisée avec la levure en veillant bien à ne pas faire de grumeaux. Séparez la pâte en deux de façon à ce que chaque moitié soit dans deux saladiers différents. Dans une des deux moitiés, mettez la cuillèrée de cacao amer.
Beurrez soigneusement un moule en forme de couronne. Versez d’abord la pâte blanche, puis celle au chocolat par-dessus. Plantez une fourchette dans la pâte et faites lui parcourir le tour du moule en la faisant tourner sur elle-même du haut vers le bas : cela va accentuer l’effet marbré.
Faites cuire 40 minutes à 180°C.

Notes :

- N’hésitez pas à utiliser un yaourt à l’abricot à la place d’un yaourt nature : on peut être sceptique au départ, pourtant je garantis que l’arôme de l’abricot parfume très discrètement la pâte à la vanille et ne se sent pas du tout dans celle au chocolat.
- Comme tous les gâteaux au yaourt, ce gâteau est d’un moelleux incomparable !
- Si vous voulez, pour parfumer la pâte blanche, vous pouvez ajouter un sachet de sucre vanillé ou du zeste de citron râpé.

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Muffins à la banane et à la cannelle

Publié le par Messergaster

L’autre jour, j’ai revu une amie avec laquelle je n’avais pas parlé depuis mon voyage en Grèce. Pour célébrer nos retrouvailles, quoi de mieux que des petits muffins tout moelleux ?

Les voici, à peine sortis du four.

Les voici, à peine sortis du four.

Pour 8 muffins :

-4 bananes
-2 œufs
-120g de sucre
-120g de beurre salé mou
-120g de farine
-½ sachet de levure
-Un peu de cannelle moulue
-Le jus d’un citron

Battez le sucre avec les œufs entiers. Ajoutez le beurre et mélangez bien. Ajoutez les œufs et mélangez.
En vous aidant d’un mixer, réduisez les bananes en purée et intégrez-les au mélange.
Incorporez la farine tamisée avec la levure.
Ajoutez le jus de citron et la cannelle.
Versez la pâte dans vos moules à muffins et faites cuire pendant environ une demi-heure à 180°C (mais vérifiez régulièrement : tous les fours sont différents !).

Notes :

- La recette vient à nouveau du site italien Giallozafferano : si vous cliquez sur le lien, vous verrez qu'il est parfaitement possible de faire plutôt un banana bread.
- Si vous avez envie de quelque chose d’encore plus gourmand, n’hésitez pas à ajouter un carré de chocolat ou une cuillère de nutella au fond de vos moules à muffins.
- Ces muffins sont d’un moelleux incomparable !

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Gâteau à l'eau

Publié le par Messergaster

Peu avant de partir en vacances en Italie pour voir mes parents, j’ai participé à un “Apéro Voyageurs” sur les quais de Seine. Pour l’occasion, je voulais ramener un gâteau mais, comme je prenais l’avions 2 jours après, je n’ai pas du tout eu envie d’aller faire des courses exprès. Après une rapide recherche sur internet, je suis tombée sur cette recette parue sur le site italien Giallo Zafferano : un gâteau tout simple qu’on prépare avec 3 fois rien.. qui est même 100% vegan. Que demander de plus ?

Voici une petite tranche rescapée de l'apéro !

Voici une petite tranche rescapée de l'apéro !

Voici donc la recette :

- 330g d’eau
- 300g de farine
- 200g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- ½ sachet de levure chimique
- 90g d’huile de tournesol
- Facultatif : un peu de confiture

Commencez par faire dissoudre le sucre et le sucre vanillé dans l’eau. Ajoutez l’huile. Incoroporez la farine tamisée avec la levure. Mélangez bien à l’aide d’un fouet à pâtisserie pour éviter la formation de grumeaux.
Versez la pâte dans un moule à manqué (24cm) et faites cuire au four pendant 50 minutes à 180°C.
Servez avec de la confiture en accompagnement.

Notes:

- Si vous voulez un gâteau à l’effet visuel vraiment “waouh”, coupez-le en 2 dans le sens de la longueur et tartinez-le de nutella ou de confiture de fruits rouges.
- Avec cette recette, on obtient un gâteau vraiment très très moelleux : n’hésitez pas à le déguster le matin, au moment du petit déjeuner.
- Avec ce gâteau, j’ai bu de la bière (normal, j’étais à un apéro)… eh bien, ça se mariait plutôt bien !

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Madeleines à la fleur d'oranger

Publié le par Messergaster

Mes madeleines préférées ont toujours été celles au citron. Pourtant, j’ai eu envie de tester quelque chose de nouveau… d’autant plus que j’adore la fleur d’oranger.
J’ai donc décidé de revisiter la recette que j’avais en y intégrant un peu de cet arôme suave…

Voici la recette (pour une trentaine de madeleines).

3 petites madeleines qui attendent juste d'être dégustées.

3 petites madeleines qui attendent juste d'être dégustées.

- 2 œufs
- 150 de sucre + 1 sachet de sucre vanillé
- 125g de beurre

- 150 de farine
- 4 cuillères à soupe de fleur d'oranger

Commencez par faire fondre le beurre.
A part, dans un saladier, battez les oeufs avec le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez le beurre fondu et mélangez soigneusement. Incorporez la farine en mélangeant entre chaque ajout. Terminez en ajoutant l'eau de fleur d'oranger.
Distribuez la pâte dans vos moules à madeleines (sans remplir à ras-bord) et faites cuire au four à 160°C. Sortez vos madeleines du four dès qu'elles commencent à être légérement dorées (environ 15 minutes) : elles risqueraient sinon d'être toutes dures !

Notes :

- Si vous aimez, vous pouvez préparer ces madeleines en prenant du beurre salé au lieu du beurre doux !
- Ces petites madeleines iront probablement mieux pour accompagner un thé ou une tisane (en parfait mode Proust !) qu’un café.

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Gâteau aux prunes

Publié le par Messergaster

Hier, j’ai passé l’après-midi chez une amie que je ne voyais pas depuis 3 années… La dernière fois que je l’avais vue, c’était avant mon départ à Berlin ! Bref, pour l’occasion (d’autant plus que la veille, c’était son anniversaire), j’ai voulu ramener un petit quelque chose. Comme il me restait des prunes, j’ai donc fait un gâteau.
Pour la recette, je me suis inspirée d’une recette du site 750grammes en y apportant juste quelques modifications.

J'aurais aimé prendre une photo de l'intérieur du gâteau... mais je n'ai pas réussi !

J'aurais aimé prendre une photo de l'intérieur du gâteau... mais je n'ai pas réussi !

Voici donc la recette (pour 4 personnes)

- 3 œufs
- 9 cuillères à soupe de farine
- 9 cuillères à soupe de cassonade
- 1 sachet de sucre vanillé
- ½ sachet de levure
- 5 cuillères à soupe d’huile de tournesol
- 1 yaourt nature
- 8-10 prunes

Dans un saladier, battez les œufs avec le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez la farine tamisée avec la levure et mélangez bien. Incorporez le yaourt et l’huile et mélangez bien entre chaque ajout d’ingrédient. Versez ce mélange dans un moule recouvert de papier sulfurisé et ajoutez ensuite les prunes coupées en gros morceaux.
Faites cuire 40 minutes à 170°C en surveillant bien votre four.

Notes :

- Voici un gâteau qui rappelle un peu le clafoutis… mais la pâte est quand même un peu différente.
- La recette d’origine préconisait de mettre 9 cuillères à soupe de lait au lieu d’un yaourt : si vous préférez, n’hésitez donc pas à réaliser la recette ainsi.
- Bien sûr, vous pouvez remplacer les prunes par d’autres fruits :
pêches, abricots, cerises..

- Les quantités ne sont pas énormes : si vous êtes de grands gourmands, il faudra sans doute adapter les quantités en ajoutant au moins un œuf.

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Moelleux végan au chocolat et à la poire

Publié le par Messergaster

Il y a peu, je me suis retrouvée avec 2 poires à écouler rapidement (ce fruit a le don de mûrir particulièrement vite). C’est à ce moment-là que je me suis rappelée qu’il existait des gâteaux au chocolat très esthétiques avec des poires à l’intérieur. Suite à mes recherches sur le net, je suis ainsi tombée sur une recette de gâteau sans beurre : pour moi qui ne cuisine qu’à l’huile, c’était parfait ! Pour la recette originale, il suffit d’aller sur le blog de Marcia Tack.

Gros plans sur mes ramequins refroidissant sur le rebord de la fenêtre...

Gros plans sur mes ramequins refroidissant sur le rebord de la fenêtre...

Voici donc la recette (pour 2 ramequins) :

- 40g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 50g de farine
- 1 cuillère à soupe de cacao non sucré
- un quart de sachet de levure chimique
- 5 cL d’eau
-  2,5 cuillères à soupe d’huile
- 2 poires

Dans un saladier, mélangez le sucre, le sucre vanillé, la farine tamisée avec la levure et le cacao. Faites un puits et ajoutez l’eau et l’huile : mélangez bien entre chaque ajout.

Partagez équitablement la pâte dans les deux ramequins et terminez en posant une poire entière au milieu (lavée mais non épluchée).

Faites cuire à 190°C pendant 20-25 minutes environ (surveillez régulièrement : chaque four est différent !).

Notes :

- Ce gâteau ne contient ni beurre ni œuf : il est donc parfaitement compatible avec un régime végétalien (végan).
- C’est un dessert relativement light : on ne culpabilise donc pas en le mangeant. De plus, il aide à atteindre plus facilement le quota des 5 fruits et légumes que nous sommes censés manger chaque jour, non ?
- J’avais oublié de beurrer mes ramequins.. cependant, je n’ai eu aucun problème de pâte ayant attaché aux parois du récipient – heureusement !

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Quatre-quarts au citron et à la fleur d’oranger

Publié le par Messergaster

L’autre jour, je devais voir un ami après le travail. Comme au mois d’avril, on a eu droit a de très belles journées, j’avais proposé qu’on aille s’asseoir et papoter sur les quais de Seine… au lieu d’aller s’enfermer dans un bar. Lui, il avait ramené des muffins et moi, j’avais fait un gâteau : ce n’était qu’un simple quatre-quarts… Mais j’avais ajouté une touche de citron et de fleur d’oranger – histoire de revisiter le classique.

Oui, on n'avait pas de nappe... On s'est rabattu sur un sachet "Leader Price". On assume.

Oui, on n'avait pas de nappe... On s'est rabattu sur un sachet "Leader Price". On assume.

Bref, voici la recette (pour un moule à cake) :

- 3 œufs et leur poids en sucre, farine et beurre salé
- 1 sachet de sucre vanillé
- ½ sachet de levure
- 2 cuillères à soupe de fleur d’oranger
- le jus de 2 citrons

Dans un saladier, travaillez le beurre ramolli avec le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez les jaunes d’œuf un à un et mélangez bien. Incorporez la farine tamisée avec la levure. Montez les blancs en neige bien ferme et intégrez-les au mélange. Pour finir, ajoutez le jus des deux citrons et l’eau de fleur d’oranger.
Faites cuire à 150°C pendant une bonne heure (surveillez bien : cela peut varier en fonction de votre four !).

Notes :

- Tous les gens qui ont goûté ce gâteau m’ont surtout félicitée pour son moelleux imparable. Eh oui, il n’y a pas de secrets : avec tout le beurre prévu par la recette....
- Comme vous pouvez le voir sur la photo, nous avons mangé le gâteau en l’accompagnant de
jus de fruits… Mais ce quatre-quart est impeccable aussi avec un petit thé
.
- Si vous voulez la recette du
quatre-quarts traditionnel, vous la retrouverez en cliquant ici.

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Gâteau roulé aux fraises

Publié le par Messergaster

Comme certains d’entre vous savent, je suis récemment retournée à Berlin. A la fin de mon séjour, cependant, je ne suis pas rentrée directement en France: j’ai pris l’avion pour l’Italie de façon à pouvoir passer quelques jours en compagnie de mon père qui fêtait son anniversaire à la fin du mois de mars.

Quand j’ai vu qu’il avait déjà acheté des fraises au supermarché, j’ai un peu rouspété (la saison vient tout juste de débuter… personnellement je les trouve encore bien fades). Mais il a suffit que je me dise que j’allais pouvoir m’en servir pour préparer son gâteau d’anniversaire pour arrêter de critiquer !

Voici donc la recette du gâteau d’anniversaire de mon père :

Et juste à côté du gâteau, voici le chat se prélassant....

Et juste à côté du gâteau, voici le chat se prélassant....

Pour la génoise :
- 4 œufs
- 125 de sucre

- 1 sachet de sucre vanillé
- 125g de farine

Pour la crème :
- 250mL de lait

- 40g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 œuf
- 50g de farine
- 6 ou 8 fraises nettoyées

Préparation de la génoise :

Dans un saladier, battez les jaunes d’œufs avec le sucre et le sucre vanillé. Incorporez doucement la farine tamisée. Enfin intégrez les blancs montés en neige.
Versez la pâte dans un lèchefrites et faites cuire 10 minutes à 180°C (la génoise doit être seulement légèrement dorée).
A peine sortie du four, enroulez votre génoise dans un torchon humide : cette phase est très importante puisqu’elle sert à donner au gâteau sa forme cylindrique définitive.

Préparation de la crème :

Dans une casserole, faites chauffer le lait (mais sans le faire bouillir). A part, battez l’œuf avec le sucre et le sucre vanillé. Incorporez la farine. Ajoutez ce mélange dans la casserole contenant le lait et remettez sur le gaz quelques minutes : faites chauffer doucement sans cesser de tourner et arrêtez au premiers bouillons.

Montage du gâteau :

Déroulez le gâteau et tartinez-le de crème pâtissière. Ajoutez des petits morceaux de fraises (si vous les disposez en rangées, ce sera plus facile pour enrouler à nouveau le gâteau sur lui-même) en essayant de bien les enfoncer dans la crème. Attendez 3 minutes pour que la crème se solidifie un peu et enroulez à nouveau le gâteau. Coupez les deux extrémités de façon à obtenir un cylindre parfait. Laissez reposer 2 heures avant de déguster.

Notes :

- En dégustant le gâteau aussi bien mon père que moi, nous avons pensé la même chose : la génoise gagnerait peut-être à être légèrement imbibée de sirop. Que sais-je, on pourrait utiliser un sirop composé d’eau, de sucre et de grand-marnier, par exemple…
- Comparé à d’autres, ceci est un gâteau plutôt light. Il ne contient pas de beurre ni énormément de sucre.
- Il se conserve sans mal 12 heures hors du frigo… Mais si vous attendez davantage, il peut être préférable de le conserver au frais.

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Biscuits spirales à la vanille et au chocolat

Publié le par Messergaster

En ce moment, j’aligne les soirées remplies : soirée after work, soirée entre amis, découverte de bars, dîner de famille etc.  J’adore avoir un agenda aussi rempli… mais wow, ce n’est pas de tout repos non plus.
Récemment, j’ai invité une amie pour le goûter un dimanche après-midi. Après avoir longuement réfléchi à quoi préparer pour l’occasion, j’ai opté pour des sablés spirales à la vanille et au chocolat.

Je vous préviens : seulement la moitié de mes biscuits présentaient un bel aspect… le reste était franchement un peu raté. Du coup, j'ai ajouté des notes et des remarques à la recette (trouvée sur le livre Mon cours de cuisine, éditions Marabout) : j'espère qu'avec cela vous ne rencontrerez pas les mêmes problèmes que moi !!

La preuve que certains biscuits étaient réussis ! (admirez au passage, à gauche, mon super mug du petit déjeuner)

La preuve que certains biscuits étaient réussis ! (admirez au passage, à gauche, mon super mug du petit déjeuner)

Voici donc la recette (pour une trentaine de biscuits) :

- 125g de beurre salé mou
- 1 œuf
- 150g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 250g de farine
- 20g de cacao amer

Préparation des deux pâtes sablées :

Battez l’œuf avec le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez la farine d’un seul coup et mélangez jusqu’à obtention d’une « pâte sableuse ». Ajoutez le beurre mou et malaxez jusqu’à obtenir une pâte lisse.
Divisez la pâte en deux. Incorporez dans une des deux moitiés le cacao.
Faites reposer les 2 pâtes au frais pendant 1h (la recette disait 15 minutes… je recommande de prolonger le temps !)

Préparation des biscuits :

Ce laps de temps écoulé, étalez séparément les 2 pâtes à 3 cm d’épaisseur. Essayez le plus possible de leur donner la forme d’un rectangle. Vous pouvez vous aider d’une planche à découper ou d’une feuille de papier format A4 pour bien respecter la forme. Il est important que les 2 pâtes présentent les mêmes mensurations. Pensez à couper les bords pour obtenir des rectangles parfaits avec mêmes de véritables angles droits : ça vous simplifiera la vie pour la phase sui suit.
En vous aidant du rouleau à pâtisserie, déposez la pâte au cacao sur celle à la vanille. Il faut que les deux rectangles soient parfaitement superposés et qu’il n’y ait pas d’espace entre les deux.
Enroulez soigneusement le tout sur lui-même de façon à obtenir un gros boudin.
Découpez des tronçons de 3 cm et disposez-les sur une plaque à four. Faites cuire 15-20 minutes à 180°C et sortez-les du four dès qu’ils commencent à être un peu colorés. (Vous pouvez les retourner à mi-cuisson à l’aide d’une spatule, si vous voulez).

Notes :

- Pourquoi j’insiste sur le fait qu’il vaut mieux faire reposer la pâte pendant 1h au frigo ? Car cela vous évitera de mettre de la farine sur votre rouleau à pâtisserie quand vous étalerez la pâte. En ne mettant pas de farine, vos deux pâtes adhèreront mieux. En effet, comme ma pâte sablée étaient encore trop molle (n'ayant passé que 15 minutes au frigo), j’ai fait l’erreur de mettre de la farine sur mon rouleau… et ma pâte au cacao avait donc tendance à se détacher de celle à la vanille.
- La recette originale vous conseille de faire rouler le "boudin"dans une assiette pleine de
sucre cristallisé. Personnellement, je ne l’ai pas fait.
- Faites attention à bien étaler une pâte d’au moins 3cm d’épaisseur : c’est important car si vous faites plus fin, vous aurez beaucoup de mal à ne pas casser la pâte au moment où vous l’enroulez sur elle-même.
- Bref, c’est une recette légérement technique mais les biscuits que j’ai préparés avec, étaient excellent. Je recommande de les déguster avec un petit expresso !

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Gâteau à la carotte et à la fleur d'oranger

Publié le par Messergaster

Une des choses que j’ai découvertes en travaillant dans un bureau, c’est que chaque occasion est bonne pour manger : il y a le cas de celui qui ramène des croissants pour tout le monde ou le cas du goûter de bienvenue pour un collègue qui vient de rejoindre l’équipe, par exemple.
Récemment, il y a eu le pot de départ d’une stagiaire avec laquelle je m’entendais bien. J’ai un peu hésité avant de décider quoi ramener mais à la fin j’ai opté pour une version de gâteau à la carotte que je n’avait pas fait depuis longtemps et dont la recette manquait sur ce blog (je vous parlais de cette histoire ici) :

J'ai réussi in extremis à prendre le gâteau en photo au travail. Voilà le peu qu'il restait à la fin du goûter de départ !

J'ai réussi in extremis à prendre le gâteau en photo au travail. Voilà le peu qu'il restait à la fin du goûter de départ !

Voici donc la recette (pour un petit moule à cake) :

- 300g de carottes (ça fait à peu près 4 carottes)
- 2 œufs

- 80g d’huile de tournesol
- 100g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 200g de farine
- un demi sachet de levure chimique
- une pincée de sel
- 2 grosses cuillérées d’arôme fleur d’oranger
- au choix : 1 cuillère de cointreau ou un zeste de citron bio râpé

Lavez et épluchez les carottes. Coupez-les en petits morceaux et mixez-les dans un blender.
Mettez les carottes dans un saladier. Ajoutez les œufs entiers et  l’huile de tournesol et mélangez soigneusement à chaque nouvel ajout d’ingrédient.
Ajoutez le sucre et le sucre vanillé, puis la farine tamisée avec la levure.
Ajoutez ensuite la cuillère de cointreau ou le zeste de citron bio râpé ainsi que les 2 cuillères d’arôme fleur d’oranger et le sel.
Faites cuire 40-45 minutes à 180°C.

Notes :

- Comme vous savez, il existe des tonnes de versions de gâteau à la carotte. Celle-ci est idéale quand vous avez envie de préparer ce dessert mais que vous n’avez pas d’amandes en poudre chez vous !
- Pour d’autres recettes du carrot cake, vous pouvez voir la recette de mon gâteau à la carotte à la noisette et aux épices ou bien la recette de mon gâteau à la carotte à l’amande amère.

- J’évite de boire du café avec ce dessert : je préfère siroter un thé ou une tisane voire un verre de cidre. Un simple jus de fruits peut s'avérer aussi un bon choix. D’ailleurs ce gâteau se déguste plus que volontiers au moment du petit déjeuner !

PS : ceci est le 300ème article que je publie sur mon blog ! Merci à vous tous pour votre fidélité !!! Sans vos gentils commentaires, ce blog n'existerait pas !

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Galette franc-comtoise

Publié le par Messergaster

Il y a un an, au mois de janvier, j’ai goûté une galette franc-comtoise.
Je n’avais jamais entendu parler de cette spécialité typique auparavant mais je me souviens que j’avais vraiment été conquise par cette texture simple et par ce parfum de fleur d’oranger si suave.
Il faut savoir que j’adore aussi la galette frangipane traditionnelle… mais que je n’ai jamais le courage de la reproduire chez moi (ne serait-ce que parce que faire la pâte feuilletée prend un temps fou…). Du coup, cette année, je me suis dit que j’allais résoudre le problème en préparant une galette franc-comtoise : plus rapide mais toute aussi bonne à déguster !

Hélas, ma galette est bien moche à regarder ! Si j'en refais une au courant du mois de janvier, je changerai l'image !)

Hélas, ma galette est bien moche à regarder ! Si j'en refais une au courant du mois de janvier, je changerai l'image !)

Voici donc la recette (pour 6 parts) :

- 200mL-250mL d’eau
- 100g de sucre

- 1 sachet de sucre vanillé
- 75g de beurre salé
- 150g de farine
- 3 œufs
- 3 grosses cuillérées d’eau de fleur d’oranger

Faites bouillir l’eau, le sucre, le sucre vanillé et le beurre. Retirez du feu et ajoutez la fleur d’oranger.
Incorporez ensuite la farine d’un seul coup et mélangez vigoureusement à l’aide d’un fouet à pâtisserie pour ne pas avoir de grumeaux.
Toujours hors du feu, ajoutez les 2 œufs entiers + 1 blanc d’œuf : on obtient une pâte homogène.
Mettez la pâte dans un moule (c’est le moment de glisser la fève si vous en mettez une !) et dorez la surface de la galette au pinceau en utilisant votre dernier jaune d'oeuf.
Faites cuire une 40aine de minutes à 180°C.

Notes :

- Comme vous pouvez le voir, la base de cette galette est une simple pâte à choux. Cependant, du moins en ce qui me concerne, j’ai obtenu une pâte plus liquide que celle que j’utilise quand je prépare des éclairs ou des chouquettes : ne vous étonnez donc pas si vous observez le même phénomène.
- La recette que j’ai suivie préconisait de faire cuire 20-25 minutes à 200°C… Pour l’avoir fait, j’ai obtenu un gâteau un peu trop brûlé en surface (la photo de cet article l'atteste !). Voilà pourquoi je vous conseille de choisir un thermostat inférieur (style 180°C), quitte à allonger le temps de cuisson.
- Manger une part de cette galette n’est pas du tout bourratif. Vous la dégusterez volontiers avec un petit thé ou avec une flûte de vin effervescent (mais ne choisissez pas un vin trop parfumé pour ne pas masquer le goût de la fleur d’oranger !)

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Tartelettes aux pommes et à la cannelle

Publié le par Messergaster

(Si vous êtes en train de vous dire que la photo vous rappelle quelque chose, vous avez vu juste : aujourd'hui je vous poste la recette de la tartelette aux pommes qui illustrait l'article sur les pommes célèbres)

Du temps que j’avais un grand four, je préparais toujours mes pâtisseries dans de grands moules. En effet, je trouvais que couper un grand gâteau en plusieurs parts faisait bien plus convivial que servir à chaque invité une tartelette ou un gâteau individuel. Mais maintenant que je n’ai qu’un tout petit four, il y a un certain nombre de moules que je ne peux plus utiliser. Du coup, hier, pour changer, j’ai utilisé des moules à tartelettes (vous allez rire, mais je crois bien que c’était même la première fois de ma vie).

Comme vous pouvez le constater, réaliser ces tartelettes n'est pas bien sorcier !

Comme vous pouvez le constater, réaliser ces tartelettes n'est pas bien sorcier !

Voici donc la recette (pour une dizaine de tartelettes) :

- 125 de beurre salé en pommade
- 125 + 50g de sucre (cassonade, c’est mieux)
- 1 œuf
- 1 sachet de sucre vanillé
- 250g de farine
- 4 pommes

Commencez par préparer la pâte sablée. Pour ce faire, mélangez l’œuf entier avec le sucre puis, ajoutez la farine d’un coup. Mélangez jusqu’à obtenir un mélange « sableux ». A ce moment-là, ajoutez le beurre ramolli en morceaux et pétrissez pour obtenir une pâte bien lisse et uniforme. Faites reposer 1h.
Quand ce laps de temps est passé, étalez votre pâte à tarte et répartissez-la dans les différents petits moules à tartelettes.

Epluchez les pommes et déposez plusieurs lamelles sur chaque tartelette. Terminez en saupoudrant de cannelle moulue et de sucre.
Faites cuire 20 minutes au four à 200°C.

Notes :

- Ces tartelettes sont délicieuses encore légèrement tièdes (avec une bonne boule de glace à la vanille à côté, miam !), mais on les apprécie aussi une fois qu’elles ont refroidi.
- Bien qu’étant fan de café, je vous conseille d’accompagner ces tartelettes d’un thé vert ou d’une tisane au goût pas trop prononcé. L’idée est de
laisser dominer les notes fruitées de la pomme et l’arôme de la cannelle.
- Bien entendu, si vous n’aimez pas les épices, vous pouvez retirer la cannelle. Et de même, rien ne vous empêche d’ajouter un mélange œuf+crème fraîche sur vos tartelettes, histoire d’obtenir une sorte de dessert aux faux airs de Normandie.

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Clafoutis au raisin

Publié le par Messergaster

Pour ceux qui auraient raté les épisodes précédents : Messer Gaster a déménagé en septembre et vit désormais toute seule après 5 ans de colocation. Eh bien, je dois dire que malgré mes doutes et peurs initiales, je suis ravie d’avoir mon petit studio à moi. De plus, j’ai une proprio absolument adorable qui, de temps en temps, vient partager les fruits et les légumes qu’une voisine lui apporte directement de son potager. L’autre jour, j’ai ainsi eu droit à un gros sac rempli de raisin blanc.
Chers lecteurs : jamais je n’ai mangé un fruit aussi bon. Et je n’exagère pas. Quel goût suave !
Les grains étaient malheureusement un peu abimés et tout ça pour moi seule, ça faisait beaucoup. J’ai donc décidé de faire un clafoutis avec… Et wow, j’ai dû me contrôler pour pas le finir d’un coup !

Voici donc la recette :

- 3 œufs
- 150g de sucre
- un sachet de sucre vanillé
- 190g de farine fluide
- 30 cl de lait (entier de préférence)
- du raisin (j’ai pris du blanc car celui qu'on m'avait donné était ultra parfumé.. mais je pense que si vous l’achetez, il vaut mieux opter pour le raisin rouge, plus sucré)
- une pincée de sel

Commencez par égrener le raisin. C’est très important vraiment. Autant je tiens à ce que mon clafoutis traditionnel aient des cerises qui ont conservé leur noyau, autant j’ai gâté ce clafoutis au raisin en ne voulant pas retirer les pépins. Ne faites pas mon erreur !
Ensuite recouvrez entièrement votre moule beurré (ou en silicone) avec les grains de raisin.
A part, dans un saladier, mélangez les œufs, le sucre et le sucre vanillé.
Ajoutez le lait.
Intégrez la farine petit à petit en mélangeant bien à chaque fois. Terminez en ajoutant le sel. Versez la pâte dans le moule.
Faites cuire 1h à 160°c en surveillant régulièrement votre four.

Ouf, voici une part où on voit pas trop ces pépins que j'ai eu la mauvaise idée de laisser. La prochaine fois, je les retire - c'est sûr !

Ouf, voici une part où on voit pas trop ces pépins que j'ai eu la mauvaise idée de laisser. La prochaine fois, je les retire - c'est sûr !

Notes :

- Je me permets de le redire ! Egrenez votre raisin, vraiment ! Car sinon vous allez tomber sur quelque chose de désagréablement croquant (et un peu amer) à chaque bouchée. Et c’est franchement dommage !
- J’ai donné une part du clafoutis à ma proprio qi n’aime pas le raisin (voilà pourquoi elle m’avait fait cadeau du sachet de sa voisine, ihih). Eh bien, elle a été obligé d’admettre que ce gâteau était bon !
- Accompagnez le clafoutis d’une tasse de thé vert. Evitez le café.

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Gâteau au chocolat à base de fromage blanc

Publié le par Messergaster

Quelques jours avant de rentrer chez mes parents pour les vacances d'été (en juillet donc), j’ai eu une grosse envie de gâteau au chocolat. Malheureusement, comme je n'avais pas racheté de beurre à cause de mon départ imminent, la chose paraissait assez compromise. J’aurais bien fait un gâteau au yaourt, mais je n’avais plus de yaourt non plus. C’est alors que je me suis rappelée qu’il me restait tout de même du fromage blanc : je me suis dit que ça ferait l’affaire et (ouf) je ne me suis pas trompée puisque le gâteau a disparu en moins de 24h !

chocolat-fromage-blanc.png
(J'adore la texture de ce gâteau !)

Voici donc la recette (pour un moule à cake) :

- 3 œufs
- une tasse à café remplie de fromage blanc (ce sera votre « verre doseur »)
- 2 tasse à café remplies de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 2 tasses à café remplies de farine
- ½ sachet de levure
- 1 grosse cuillère de cacao amer
- ½ tasse à café remplie d’huile

Dans un saladier battez les œufs avec le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez l’huile, le fromage blanc, la farine tamisée avec la levure et mélangez bien en vous aidant d’un fouet électrique.
Versez le tout dans un moule à cake et faites cuire une bonne heure à 150°C (mais surveillez en fonction de votre propre four : les temps de cuisson peuvent varier !)

Notes :

- Ceci n’est pas un gâteau très sucré : si vous voulez, vous pouvez ajouter un peu plus de sucre ou bien prendre directement du cacao sucré.
- A boire avec, je conseille soit un petit expresso soit un verre de lait.

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Gâteau au miel

Publié le par Messergaster

Comme je l'ai déjà dit ailleurs (vous pouvez jeter un oeil ici, par exemple), l'un des avantages de vivre en coloc' consiste dans le fait que quand l'un des habitants quitte le logement, on récupère toutes les denrées qu'il n'a pas eu le temps de consommer avant son départ. Ainsi, lorsque ma colocataire russe est rentrée dans son pays, elle nous a laissé un gros pot de miel. J'en ai alors profité pour confectionner un gâteau d'anniversaire avec.

Pour l'idée, j'ai adapté une recette trouvé sur le blog de Gourmand'Iz (cliquez ici si vous voulez voir l'original... car j'ai un peu adapté la recette).

gateau-miel.png
(Voici le peu qu'il restait du gâteau, une heure après l'avoir entamé !)

Voici donc la recette (pour un moule à cake) :

- 3 oeufs
- 150 g de miel
- 125g de farine fluide
- 1/2 sachet de levure chimique
- 10 cl d'huile

Battez les oeufs entiers avec le miel. Ajoutez la farine tamisée avec la levure. Incorporez l'huile et mélangez bien.  Faites cuire entre 40 et 60 minutes à 180°C selon votre four et vos goûts personnels.

Notes :

- La recette originale préconisait de faire infuser quelques branches de romarin dans le miel chaud pour l'aromatiser. Je vous renvoie au blog de Gourmand'Iz pour plus de détails.
- Selon le miel que vous choisirez, le gâteau présentera un goût différent : avec du miel d'acacia, il sera plus doux qu'avec du miel de châtaignier, par exemple.
- Dur dur de se limiter à une seule tranche... on a envie de manger tout le gâteau d'un seul coup, tellement il est parfumé et moelleux !

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Madeleleines

Publié le par Messergaster

Cette année, pour les vacances d'été, je suis restée un mois entier chez mes parents. L’envie de me mettre derrière les fourneaux pour leur faire goûter certaines de mes recettes a été forte… mais finalement, je dois avouer que j’ai préféré laisser ma mère et mon père me cuisiner leurs spécialités, étant donné que je n'ai plus l'occasion de les déguster si souvent.
J’avais demandé à pouvoir remanger des madeleines maison… et youppy, j’y ai eu droit la dernière semaine de séjour.

Ma mère utilise encore ses moules à madeleines traditionnels...

Ma mère utilise encore ses moules à madeleines traditionnels...

Voici donc la recette (pour 40 madeleines environ) :

- 2 gros œufs
- 150 de farine

- 150 de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 125g de beurre
- 2 citrons bien juteux (et leur zeste s’ils sont bio)

Travaillez les œufs, le sucre et le sucre vanillé dans un saladier. Faites fondre le beurre et ajoutez-le à la pâte en mélangeant bien. Incorporez délicatement la farine et enfin le jus de citron.
Remplissez vos empreintes aux  ¾ seulement(sinon votre pâte risque de déborder). Faites cuire à 160°C jusqu’à ce que vos madeleines soient dorées (ne les faites pas devenir trop foncées car autrement elles risquent de devenir dures en refroidissant).

Notes :

- Je précise d’emblée qu’avec cette recette, on obtient de belles madeleines... mais si vous vous attendez au même degré de moelleux que celles du commerce, vous risquez d’être déçus : elles ne sont pas « dures » comme des biscuits, mais elles n’ont pas la texture aérienne de celles que l’on achète toutes emballées non plus.
- Les madeleines que je préfère sont celles au citron, mais libre à vous de les parfumer à autre chose : ma mère en faisait à la fleur d’oranger, quand j’étais petite, par exemple.
- J’avais cité le texte de la madeleine de Proust dans l’article où j’étudiais les motivations qui peuvent pousser quelqu’un à tremper son gâteau dans un liquide (chaud ou pas). Si vous voulez le relire, il suffit de cliquer ici.

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Cake sablé

Publié le par Messergaster

Après une année universitaire qui m’a demandé une montagne de boulot, je suis venue passer une partie des vacances d’été chez mes parents. Du coup, étant donné que toute la famille était réunie, ma mère a préparé un petit gâteau - comme du temps où mon frère et moi étions enfants. Cela signifie que la recette que je vous propose là ne vient pas de moi… mais, comme tout le monde sait, les recettes « de maman » sont toujours les meilleures, non ?

Voici donc la recette (qui à la base provenait d’un recueil Ancel) :

Qui veut une belle tranche de ce cake ?

Qui veut une belle tranche de ce cake ?

Pour un moule à cake:

- 200g de beurre en pommade
- 150g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 3 œufs
- 1 petit verre de rhum (l’équivalent d’un verre à liqueur, disons)
- 1 bonne pincée de sel
- 100g de farine
- 100g de fécule
- ½ sachet de levure chimique

Travaillez le beurre avec le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez les œufs un à un, le verre de rhum et le sel. Incorporez la fécule et farine tamisée avec la levure petit à petit.
Versez la pâte dans le moule à cake et faites cuire pendant une bonne heure à four moyen.

Notes :

- Le goût du rhum est plus que discret. Si vous voulez davantage en sentir le goût, il faudra augmenter la quantité.
- Si vous ne buvez pas d’alcool ou si vous destinez ce gâteau aux enfants, vous pouvez remplacer le rhum par un petit verre de lait ou un petit verre de jus d’orange pressé.
- Ma mère adore badigeonner sa tranche de cake de confiture… Mon père et moi, en revanche, on aime le déguster nature. A vous de voir, comment vous le préférez.

___________________________________

Et pour voir ce que ça donne sur le blog de Cooking Julia (qui a testé ma recette), il suffit de cliquer ici.

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Gâteaux au fromage blanc

Publié le par Messergaster

Comme je vous le disais ici, j’adore le fromage blanc : que ce soit avec un peu de miel et de noix, ou bien en tant qu'ingrédient pour la réalisation de certaines recettes, je suis toujours fan. De plus, le gâteau au fromage blanc a l’avantage d’être un dessert, mais un dessert léger : parfait quand vous venez d’inviter des gens et que vous les avez déjà gavés lors du plat de résistance.

Voici donc la recette (pour 15 gâteaux individuels)

(Important : je conseille de réaliser cette recette dans des moules individuels (des moules à muffins ou à madeleines font parfaitement l'affaire). J’ai déjà essayé de prendre cette recette pour faire un gros gâteau en choisissant un moule à cake, mais désormais je sais que si on opte pour un moule trop grand, le centre ne cuit jamais…)

Voici mes petits gâteaux... en version individuelle donc !

Voici mes petits gâteaux... en version individuelle donc !

- 500g de fromage blanc
- 3oeufs
- 70g de farine
- 70g de sucre
- 1/2 sachet de levure
- 1 sachet de sucre vanillé
- le jus d’un gros citron (2 s’ils sont petits)

Battez le jaune des œufs avec le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez le fromage blanc, puis la farine tamisée avec la levure en mélangeant bien. Incorporez enfin les blancs montés en neige. Cuire à 200°C pendant 30-45 minutes, selon votre four.

Notes :

- Avec un coulis de fruits rouges, c’est délicieux aussi !
- Ces petits gâteaux ont toujours eu un franc succès avec mes invités : on m’a toujours vanté
leur consistance légère et leur goût subtilement acidulé
- Je déconseillerais de boire du café avec :
un thé, une tisane voire une goutte d'eau-de-vie seraient plus appropriées. 

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

Gâteau marbré à l'orange

Publié le par Messergaster

L'autre jour, j'avais envie d'une douceur simple pour commencer le weekend du bon pied : j'ai opté pour le gâteau marbré, dessert que je n'avais plus mangé depuis longtemps. Cependant, j'ai décidé d'innover un peu en parfumant la pâte blanche à l'orange. Verdict ? L'association chocolat-orange demeure l'une des meilleures en absolu !

 marbre-cointreau.png
(Je suis souvent insatisfaite de mon "marbrage": heureusement, cette fois-ci, le gâteau était "zébré" à merveille !)

Voici donc la recette (pour un moule à cake)

- 3 œufs
- 150g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 150 g de beurre mou
- 150g de farine fluide
- ½ sachet de levure chimique
- 60g de chocolat noir
- 2 oranges
- facultatif : 3 cuillères à soupe de Cointreau ou de Grand-Marnier

Dans un saladier, battez les jaunes avec le sucre et le sucre vanillé. Ajoutez le beurre mou et mélangez bien. Incorporez la farine tamisée avec la levure.
Versez moitié de la pâte dans un autre saladier.
Faites fondre le chocolat noir au bain-marie et versez-le dans l'un des deux saladiers.
Pressez les oranges et versez le jus obtenu dans l'autre saladier, c'est-à-dire celui qui contient la pâte blanche. Ajoutez aussi la liqueur à l'orange, si vous décidez de l'intégrer à la recette.
Versez dans un moule à cake d'abord la pâte blanche, puis celle noire. Plongez une fourchette et faites 2 ou 3 zigzags pour que les deux pâtes se mélangent et forment de jolis dessins.
Faites cuire une bonne heure à 150°C (moi je monte facilement à 1h30 car j'aime bien avoir une sorte de croûte par dessus).

Notes :

- Vous pouvez faire le même gâteau en prenant pour base la recette du gâteau au yaourt.
- Si vous prenez des oranges sanguines, votre gâteau présentera un motif marbré rosé !

Publié dans Recettes sucrées

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 > >>