Mythologies gourmandes de Rémy Lucas

Publié le par Messergaster

L’autre jour en flânant au rayon cuisine de la fnac, je suis tombée sur le livre Mythologies gourmandes de Rémy Lucas, ouvrage dans lequel l’écrivain mixe un peu de Roland Barthes et de Francis Ponge pour nous proposer sa propre lecture des plats que l’on déguste habituellement.

mythologies-gourmande1

Dans son introduction – un peu trop longue et grandiloquente à mon goût, mais bon – il explique qu’il va passer en revue certaines spécialités gastronomiques en essayant de dégager ce qui en fait le charme. Il essaye de comprendre comment l’on passe de moyen de sustentement à véritable symbole. Par exemple, déguster un banana split n'évoque pas du tout les mêmes images qu'un civet de sanglier. D'autre part, derrière une tasse de café se cache tout le passé colonial de la France. Et que dire de l’andouillette à la forme si suggestive ?

Chaque article procède de la même façon :
-sous-titre qui annonce quelle lecture l’auteur va donner de ce plat
-une introduction qui pastiche la prose poétique de Francis Ponge
-description du plat en exploitant les cinq sens (surtout la vue : tous les détails sont méticuleusement évoqués)
-rappel historique de l’origine du plat considéré. Parfois aussi quelques détails au sujet de sa production
-deux paragraphes où Rémy Lucas creuse la valeur symbolique de la spécialité culinaire en question.

Pour vous donner une idée de l’ouvrage, je vous ai donc recopié une partie de son article « Clafoutis aux cerises (douceur simple) » :

Servi dans sa faïence rustique, il affiche la bonne mine des cerises en billes rubicondes, enchâssées dans leur écrin souple et givrées de sucre cristal.

La pâte jaune et molle, chaude encore, dégage une odeur pleine et réconfortante d’œufs et de lait (…). Puis vient la cerise, plus croquante, dont l’arôme puissant envahit alors les papilles et que l’on mâche en prenant bien garde de ne pas avaler le noyau. Celui-ci n’est pas là par paresse mais parce qu’il confère au plat une incomparable saveur d’amande fraîche, et parce qu’en épargnant l’éventration des fruits qui transformerait le gâteau en flaque sanglante, il donne au gâteau un aspect plus présentable Le jeu consiste alors à rouler ce petit occupant dur comme un caillou dans sa bouche, de le tourner, le sucer, le lécher jusqu’’à – discrètement- le déposer sur le bord de son assiette.

[ensuite l’auteur rappelle les origines limousines du dessert sans oublier de mentionner la flognarde, le millard, le far ou encore le bettelmann - avatars de ce gâteau]

On lit un peu plus loin :

Le clafoutis est un fossile vivant, un ancêtre de la douceur culinaire, une trace tangible des premières envies de se régaler.

A partir de là, l’auteur précise comment selon lui le clafoutis incarne une cuisine généreuse et authentique : c’est le gâteau de nos grands-mères, gage d’un bonheur simple et sans façons.

Donc voilà, un livre qui peut se révéler utile lorsqu’on reçoit des invités : « Je vous ai préparé des bouchées à la reine : savez-vous ce que cela évoque pour Rémy Lucas ? »…

Publié dans Lectures gourmandes

Commenter cet article

christopheCTL 01/07/2012 17:24


un gateau que je prefere avec des cerise aigres

Caro 28/06/2012 19:02


Très intéressant cet article mais j'avour que je suis fan de la dernière phrase de ton article. J'étais morte de rire :D Bises

Messergaster 28/06/2012 21:28



^^



Yolande 27/06/2012 23:09


très sympa..

Ange et Délices 27/06/2012 22:10


Une façon original de voir la cuisine !!!


Bonne soirée

EnviesDélices 27/06/2012 13:10


il a l'air un peu bizarre et en même tempe bien tentant ce livre

afaurore 26/06/2012 23:47


bizarre comme livre

Pourvospalais 26/06/2012 21:50


Ce livre, je l'achète dans la première librairie que je croise ! Mythologie et cuisine, mes dadas !

Christelle Voyage-Culinaire 26/06/2012 17:29


Ohh le clafoutis comme il a raison !! Maintenant en ce qui concerne la bouche à la reine ???

Heart Of Wild 26/06/2012 15:57


Cela fait tellement longtemps que je n'en ai pas mangé, un vrai délice d'été, chargé en souvenirs !

Mélanie 26/06/2012 13:27


Ca peut être intéressant!

amandine 26/06/2012 10:47


c'est sympa cette vision !

Amélie 26/06/2012 10:45


Moi qui lis beaucoup je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de livre ! C'est intéressant !
Bonne journée, bisous

cita 26/06/2012 10:37


Hello Messergaster: superbe ton article:au titre du livre pour être franche :je recule " pouh! encore un truc d' intello snobinards "puis au contenu (relaté par tes soins) l'interet s'éveille "
oui, mais il a raison:le clafoutis c'est excactement celà " comme quoi l'art des mots ,l'art d'écrire a un tel pouvoir ....passe un bel été ma belle....biz

Messergaster 26/06/2012 10:40



Oui à part l'intro, c'est un livre pas prise de tête et plutôt juste dans ses observations.


Passe un bel été aussi... à bientôt ! ;)


[ça fait encore plus plaisir de lire tes commentaires maintenant !]



illumelieaimelemascarpone 26/06/2012 01:09


Je ne connaissais pas Rémy Lucas,mais en revanche j'étudiais Françis Ponge et c'était vraiment intéressant!


bisous bonne jurnée!

Eva de Ça croustille ! 25/06/2012 22:51


Très interessant ce post !


Merci pour le partage ;-)

sarah 25/06/2012 22:33


merci pour le partage!!!bisss

Bacchus 25/06/2012 19:33


Un livre qui semble extrêmement intéressant. Merci pour ce partage et bonne semaine

La serviette sur la table par Signé-Déco 25/06/2012 19:13


Tu nous laiises sur la faim avec les bouchées à la rteine, vilaine :-) bizzzzz

labonnesoupe.over-blog.com 25/06/2012 08:29


Original ce bouquin. J'adore les bouchées à la reine

Michèle 25/06/2012 06:56


Effectivement, ça doit faire "classe" de citer un petit extrait du livre avant de faire déguster son plat, mais il va
falloir rajouter encore quelques heures à la journée!!
Très bon début de semaine.

Véb 24/06/2012 23:54


C'est vrai que le clafoutis est associé à notre mémoire collective et en rapport avec l'enfance. Tu as des lectures gourmandes. biz bien cordiale

Messergaster 25/06/2012 08:36



Eh eh on tient un blog gastronomique ou pas! ;)



mes inspirations culinaires 24/06/2012 22:58


eh ben on peut dire qu'il a une belle facon de presenter le clafoutis je l'imaginais deja ds une faience rustique avec des cerises qui viennent colorer la surface et l'odeur que degage les
amandes melangees au lait et oeufs :) mmmm un regal ce livre !!


bizz ma belle

Val 24/06/2012 22:19


Merci de donner ton avis et de nous présenter cet ouivrage. Bisous

Isa-Marie 24/06/2012 22:14


Ca donne envie de le lire !


Amitiés d'Isa-Marie

Patricia 24/06/2012 21:38


Agréable à lire, on a l'eau à la bouche !! Comme le livre de suskind " le parfum ". Tu lis et tu sens les odeurs !! Si tu ne connais pas, essaie, c'est un très bon livre.  Belle soirée,
bises Patricia

je miamuse bien 24/06/2012 20:30


J'aime bien l'inspiration de Francis Ponge. L'extrait est très intéressant. Merci pour ce partage! Bisou!

Jackie 24/06/2012 19:37


C'est pas du  Proust avec sa petite Madeleine, mais quel prose pour nous décrire un clafoutis tou droit sorti du four. un grand merci pour le partage de ce texte. Belle soirée 

Sandrine 24/06/2012 19:22


Un livre qui me semble extrêmement intéressant ! Je prends note, je vais tenter de le trouver :) Merci

corinnette 24/06/2012 18:18


voilà une autre façon de voir la cuisine


bonne fin de journée

Miamana 24/06/2012 17:29


Il manie le verbe avec brio ce monsieur, on sentirait prsque la saveur du clafoutis en le lisant!

ma-ger-de 24/06/2012 16:50


il dot être passionnant ce bouquin!!!

Gourmandises Assia 24/06/2012 16:35


sympa comme livre !!Bonne Soirée

A table les garçons 24/06/2012 15:41


Ca doit être sympa à lire, en effet ;)

lou 24/06/2012 11:26


aucune idée! mais pour le clafoutis je suis assez d'accord avec sa description! Bon dimanche, bises lOU

Valérie ( Franche-Comté ) 24/06/2012 11:14


 



Je te souhaite une belle journée ensoleillée
Valérie.