"Ma grand-mère avait les mêmes" de Philippe Delerm

Publié le par Messergaster

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Comme j’ai déjà écrit ailleurs (c’est-à-dire ici), j’aime bien flâner en librairie : même si je n’achète pas toujours un livre, je feuillette toujours avec plaisir les ouvrages, notamment ceux qui font partie de la "sélection" des libraires et qui sont donc mis bien en évidence sur des tables à part.
Récemment, ça a été le cas avec un livre de Philippe Delerm dont le titre est « Ma grand-mère avait les mêmes ». Si j’ai tilté sur ce bouquin, c’est pour 2 raisons principales :
- J’avais beaucoup aimé La première gorgée de bière et d’autres plaisirs minuscules du même auteur  (le tout premier article de ce blog, ô combien imparfait !, y était d’ailleurs consacré – comme vous pourrez le constater en cliquant ici)
- Le sous-titre du livre « les dessous affriolants des petites phrases » avait capté mon attention. En effet, ce n’est pas un mystère que tout ce qui tourne autour des mots et des expressions toutes faites m’intéresse beaucoup.

"Ma grand-mère avait les mêmes" de Philippe Delerm

J’ai donc ouvert l’ouvrage… et je suis tombée sur le chapitre « ça va refroidir », phrase des plus prononcées lorsqu’on reçoit des invités. Or, comme cette expression a à voir avec le monde de la gastronomie, je me fais un plaisir de partager avec vous le contenu du chapitre en question :

L’hôtesse cuisinière ou l’hôte cuisinier se hâtent encore de la cuisine à la salle à manger, j’ai oublié le bol de sauce, ou la moutarde, il faut couper du pain. Sur la table, la tourte fume, mais les convives plongés dans une discussion, ou vaguement réticents à l’idée de remplir leur assiette en l’absence du célébrant, se voient soudain hélés par ce dernier : "Allez-y, servez-vous, ça va refroidir !". Le ton n’est pas comminatoire, mais ferme. Peut-on y déceler une pointe d’agacement ? […]

J’aime beaucoup la première phrase qui mime vraiment bien toutes les pensées qui se bousculent dans la tête de la maîtresse de maison (ou du maître : c’est bien que Delerm ait songé qu’un homme aussi puisse recevoir : c’est écrit nulle part que seulement les femmes doivent faire la cuisine, non ?) au moment du repas.

On lit un peu plus loin :

Dans la cuisine, le remue-ménage se fait un peu plus bruyant, signe d’une nervosité montante. Une deuxième occurrence de : "ça va refroidir !" devient insistante. Allez, que quelqu’un prenne les rênes, je ne peux pas être partout, si vous persistez dans l’expectative vous allez gâcher tout votre plaisir et tout mon travail. On entend cela qui ne se dit pas.

Comme c’est vrai ! souvent à cause des règles de politesse personne n’ose commencer à manger… timidité absurde vu qu’elle nuit à l’appétit des invités tout comme à la saveur du plat (dans la même série : rien de pire qu'un risotto non mangé immédiatement !).

[…] Ça va refroidir. Au fond, c’est une réflexion sur le principe même de la cuisine. Des heures de préparation pour quelques minutes de dégustation. Au restaurant, cette alchimie s’efface, puisqu’elle est achetée. […] Mais le premier "ça va refroidir" qui voudrait juste être entendu comme un "ne vous occupez pas de moi, j’arrive" recèle aussi une demande de respect pour le cérémonial cuisinier. C’est du temps que je vous ai donné, le seul cadeau qui vaille. Ne m’obligez pas à vous le rappeler.

Très intéressante cette réflexion sur le temps : je n’avais jamais réfléchi que finalement le vrai cadeau que nous fait la personne qui nous invite à dîner est peut-être moins le plat en soi que son temps libre. Certes cuisiner est un plaisir… mais il n'en reste pas moins que c’est un vrai manque de respect que de manger froid, du coup. Sans compter, que toute personne qui vient de faire à manger, meurt de curiosité : elle est impatiente que quelqu’un goûte ce qui est à table pour savoir si elle a bien suivi les instructions de la recette !

Au-delà de la volupté réelle ou affichée, tous les "c’est excellent", "délicieux" qui monteront ensuite traduiront une infime nuance de remords que seule dissipera vraiment la parade absolue : "Tu me donneras la recette ?"

Voici la chute du petit chapitre de Delerm que je viens de vous recopier. A chaque fois que je la relis, je souris.. mea culpa, mais il m’est arrivé aussi de demander à quelqu’un de me filer la recette, juste pour lui faire plaisir, par politesse… et je suis prête à parier qu’il y a certains de mes invités qui doivent avoir procédé de même à mon égard !

Bref, si vous avez envie d’un livre qui se lit très aisément et qui vous fera mieux comprendre ce qui se cache derrière les mots de tous les jours, vous savez ce que vous pouvez acheter.

Publié dans Lectures gourmandes

Commenter cet article

Mes inspirations culinaires 11/01/2014 23:33


je ne connaissais pas cet auteur mais je me reconnais bien a travers ces quelques phrases :)


grosse bise ma belle

Lou 11/01/2014 21:22


Je ne connais pas cet auteur, mais je pense que je prendrai plaisir à lire ses écrits !


Merci pour le partage !

Nadège 09/01/2014 12:48


Coucou,


bon jeudi,


bizz

La serviette sur la table par Signé-Déco 09/01/2014 09:54


Merci pour ce moment de lecture, c'est très sympa si je le trouve je penserais à toi. Bises

poupougnette 08/01/2014 21:27


ça me donne super envie d'acheter le bouquin! j'adore!! ^^


bisous

Cindy 08/01/2014 20:12


Très sympa comme concept !

Cécile 08/01/2014 15:14


Lol, c'est tellement vrai :)

Méline 07/01/2014 22:40


Un excellent livre j'imagine après lecture de ton article, j'aime beaucoup cet auteur, je ne connais pas "ma grand-mère avait les mêmes" mais je vais très probablement me le procurer, c'est
toujours avec plaisir que je lis ses bouquins, merci à toi pour l'info,


Une excellente soirée de mardi, bisous


Jacqueline

afaurore 07/01/2014 22:20


ça donne envie de lire

prici 07/01/2014 22:01


Doit être sympa ce livre!

doudoute 07/01/2014 21:07


ok, surtout ne te prive de rien ! pas de régime ! manges de tout ! équilibré :)


et puis au moins 10 minutes d'étirements après tes séances :)


bonne soirée 

Messergaster 07/01/2014 22:09



T'inquiète.. il y a quelques années où j'ai fait un regime drastique et ça a ete une des plus grandes betises de ma vie: JAMAIS PLUS! Oui, il faut manger équilibré!


[et les etirements je vais essayer de m'obliger à les faire, mais ça, je sens que òa va m'énerver..]


Bonne soiree aussi!



doudoute 07/01/2014 19:06


bonsoir, 


désolée de répondre si tard, non mes cuisses n'ont pas grossi au contraire ! est ce que tu les as mesuré au début ?


c'est peut-être une impression que tu as. En fait quand je contracte mes cuisses le muscle ressort mais sinon j'ai perdu 5 bon centimètres ! Prends tes mesures en haut de ta cuisse et juste au
dessus du genoux. 


Après cela dépend du sport que tu fais ! et est ce que tu t'étires bien surtout ? C'est important pour allonger les muscles !


Mais j'ai déjà lu que les muscles qui gonflent ce n'est qu'une passade mais je n'ai pas eu ça. 


J'attends ta réponse :) 


 


bonne soirée 

Messergaster 07/01/2014 20:13



merci de ta reponse!!-->non mais en fait, je crois que j'ai compris.. c'est surtout qu'au mois de decembre j'ai pas mal mangé donc je crois que si ça a grossi, c'est en partie du muscle.. mais
surtout du gras. de toute façon, là ça va etre regime pour tout le mois de janvier.. quelle horreur! :(


mais je continue à sauter à la corde: j'aime trop ça! [mais tu as raison: je m'étire jamais...ça doit expliquer des choses..]


Bonne soirée!!!



Miamana 07/01/2014 18:46


Il semble sympa ce bouquin! Merci!

Bullesdegourmandises 07/01/2014 15:29


merci pour ce partage qui nous a mis le sourire aux lèvres...difficile de ne pas s'y reconnaître


Bisous tout doux

Dine avec Sandrine 07/01/2014 14:43


Cuisine et lecture vont de pair, il faut croire. Libraire pendant 18 ans, aujourd'hui, je passe mon temps en cuisine....


Bises, Dine avec Sandrine

Betty 07/01/2014 13:53


Mais que vois-je? tu aimes les librairies aussi! On a pas mal de points communs alors! Et au fait, merci d'aimer ma page FB !! J'ai également liké la tienne!

Messergaster 07/01/2014 20:11



Un grand merci! (fais-moi savoir si tu es sur pinterest aussi et je te suivrai là-bas aussi!)


 



Jeanne 07/01/2014 12:22


Merci beaucoup pour ce bon moment, j'ai lu avec délectation "La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules" et assurément ce livre apporte le même plaisir ! Belle journée, bises.
Jeanne

Val 07/01/2014 10:56


Merci pour ce billet instructif! Bisous

kekeli 07/01/2014 09:52


Je suis sure que j'aimerais, bravo pour ton choix !

Brigitte 07/01/2014 09:18


J'ai adoré ton article! j'ai maintenant envie de me procurer ce livre ; je m'y retrouve;) Moi aussi j'houspille mes convives par ces mots " mangez!!!Ça va refroidir!"

ma-ger-de 07/01/2014 08:04


en effet il parait super intéressant ce bouquin..merci de la présentation... bisous

corinnette 07/01/2014 06:31


ce passage du livre est vraiment vécu!!!!


bonne journée

Philippe 06/01/2014 22:30


Merci pour cet intéressant partage.
Si je le trouve....
Belle semaine.
Bob

noviceencuisine 06/01/2014 21:41


Je l'ai lu j'avais bien aimé sauf certaines car de mémoire c'est des petites histoires!

Kougelhopf 05/01/2014 22:31


Je me suis aussi reconnue dans cet article.

véb 05/01/2014 21:35


J'avais lu la première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules et j'avais adoré, je vais voir si ma biblio l'a en stock. Merci de l'avoir partagé avec nous, je te souhaite une bonne et
heureuse année et plein de bonnes choses et bien sûr : maintiens le cap des découvertes et autre façon de décrypter la cuisine. J'adore.

zabelle 05/01/2014 20:56


j'ai commencé à lire aussi "jevais encore passer pour un vieux con" c'est excellent, il a le mot pour tout...j'aime


bonne soirée

MaryAthenes 05/01/2014 19:02


Tres belle annee a toi ! Je les ai tous les deux, j'aime beaucoup ces petites reflexions !


Bises d'Athenes

Nadège 05/01/2014 16:57


Je te souhaite une belle et heureuse année 2014. Continue à nous documenter c'et un plaisir,


bizz