Les 20 aphorismes de Brillat-Savarin

Publié le par Messergaster

Aujourd’hui une très rapide article où je laisse parler les 20 Aphorismes du « professeur » Brillat-Savarin :

2-copie-4

Les premiers aphorismes tiennent un discours à portée universelle afin de donner plus de dignité à l’acte de se nourir :

I : L’univers n’est rien que par la vie, et tout ce qui vit se nourrit.

II les animaux se repaissent ; l’homme mange ; seul l’homme d’esprit sait manger.

III La destinée des nations dépend de la manière dont elles se nourrissent.

(dans ce dernier aphorisme, l’auteur fait allusion à tous les repas qui précèdent la signature d’important traités).

IV Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es.

V Le Créateur, en obligeant l’homme à manger pour vivre, l’y invite aussi par l’appétit, et le récompense par le plaisir.

(ainsi malgré l’idée d’ « obligation » - c'est-à-dire quelque chose de pénible - émerge la gentillesse de celui qu'on pourrait appeler le Créateur.)
A partir de là Brillat-Savarin essaie de montrer la suprématie des jouissances provenant du sens du goût sur celles provenant d’autres sens.

VI La gourmandise est un acte de notre jugement, par lequel nous accordons la préférence aux choses qui sont agréable au goût sur celles qui n’ont pas cette qualité.

VII Le plaisir de la table est de tous les âges, de toutes les conditions, de tous les pays et de tous les jours ; il peut s’associer à tous les autres plaisirs, et reste le dernier pour nous consoler de leur perte.

VIII La table est le seul endroit où l’on ne s’ennuie jamais pendant la première heure.

IX La découverte d’un mets nouveau fait plus pour le bonheur du genre humain que la découverte d’une étoile.

A partir de là, l’auteur nous délivre un mode d’emploi pour rendre le plaisir de manger encore plus agréable :

X Ceux qui s’indigèrent ou qui s’énivrent ne savent ni boire ni manger.

XI L’ordre des comestibles est des plus substantiels aux plus légers.

XII L’ordre des boissons est des plus tempérées aux plus fumeuses et aux plus parfumées.

XIII Prétendre qu’il ne faut pas changer de vins est une hérésie ; la langue se sature ; et, après le troisième verre, le meilleur vin n’éveille plus qu’une sensation obtuse.

XIV Un dessert sans fromage est une belle à laquelle il manque un œil.

XV On devient cuisinier mais on naît rôtisseur.

(car la cuisine s’apprend, mais réussir à cuire à point la viande est un don rare).
Enfin, Brillat-Savarin s’intéresse à la personne invitée à dîner :

XVI La qualité la plus indispensable du cuisiner est l’exactitude : elle doit être aussi celle du convié.

XVII Attendre trop longtemps un convive retardataire est un manque d’égards pour tous ceux qui sont présents.

XVIII Celui qui reçoit ses amis et ne donne aucun soin personnel au repas qui leur est préparé n’est pas digne d’avoir des amis.

XIX La maîtresse de la maison doit toujours s’assurer que le café est excellent et le maître que les liqueurs sont de premier choix.

XX Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.

Jolie phrase, n’est-ce pas ?
                                            
NB : si vous voulez un aperçu de la préface de ce livre, écrite par Jean-François Revel, cliquez ici.

Publié dans Lectures gourmandes

Commenter cet article

Grenadine 08/04/2012 18:48


Ca c'est exactement le genre d'article que j'adore sur ton blog : intelligent et accessible ! MERCI !


(je suis une collectionneuse de citations, ton post est une mine d'or !)

Messergaster 08/04/2012 18:53



Contente que cela te plaise!! :)



Passions et Billetsactu 22/10/2011 14:19



Petite visite gourmande... je reviendrai ! En attendant, je découvre ou je relis avec plaisir  les assertions de BRILLAT SAVARIN ( que je vais glisser dans l'un ou l'autre de mes prochains
billets ). Bon week end



les-voyages-de-gridelle 17/10/2011 16:03



merci pour ce partage, j'adore!



clara65 17/10/2011 09:43



Bonjour,


Je ne connaissais pas toutes ces citations et comme elles sont vraies, toutes !


J'aime bien la dernière.


Bon lundi, amitiés.



Messergaster 17/10/2011 16:54



Oui la dernière est certainement la plus belle!



Amélie 17/10/2011 09:31



Alors là j'adore ! Je me mets ton article de côté car il y a des phrases que je resortirai c'est sur !
Bon début de semaine, bisous



Messergaster 17/10/2011 16:53



Oh je suis contente que l'article t'aies plus! bonne semaine aussi! :)



afaurore 16/10/2011 23:29



moi j'aime bien son fromage ;-)



Messergaster 17/10/2011 06:48



Eheheh, je comprends! :)



Bacchus 16/10/2011 20:09



C'est superbe, merci beraucoup pour ce partage, je vais passer un bon dimanche. J'ai beaucoup aimé le passage sur le vin, tun'es pas étonnée. En effet prétendre qu'il ne faut pas changer de vin
aucours d'un repas est une érésie, ce qui est important c'est que le suivant ne doit jamais faire regréter le précédent.


Bonne soirée, amitiés



Messergaster 16/10/2011 20:43



Je suis ravie que l'article t'aies plu!! :)


(à propos du vin-->Baudelaire reprocha à Brillat-Savarin de ne pas avoir assez parlé du vin dans sa Physiologie du goût.. et c'est vrai que Brillat-Savarin n'en parle pas des masses,
quoique effectivement il évoque cette boisson dès la première page de son ouvrage...)



papilles on 16/10/2011 17:13



J'aime beaucoup ces aphorismes (que je ne connaissais pas, donc merci!). Ce sont des règles d'art de vivre qui
donnent à réfléchir :on est dans la subtilité, la recherche du bonheur.



AurélieW 16/10/2011 11:07



et bien, je ne connaissais que le fromage brillat savarin (que j'adore d'ailleurs)



Cathy de "La Cuisine de Cathy" 16/10/2011 09:36



une nnouvelle fois, c'est un plaisir de te lire...


Passe un bon dimanche


Ce midi beignets de chou-fleur et velouté de citrouille...entre autre



barbara 16/10/2011 09:18



c'est vrai, j'aime bcp le dernier, c'est tout à fait ça


bisous !!



poucinette 16/10/2011 08:13



un bel article bien concluant !!!!!! j'adore apprendre de nouvelles choses 



Isa-Marie 15/10/2011 22:20



Intéressant bien que je ne sois pas trop fan des "vérités" en tous genre. J'aime beaucoup la dernière : lorsque quelqu'un est sous notre toit, on fait tout pour lui être agréable.


Amitiés d'Isa-Marie



illumelieaimelemascarpone 15/10/2011 18:12



Un bel article merci :D


Bisous bonne journée! Messergaster!



la nonna 15/10/2011 18:10



j ai appris beaucoup en te lisant....gros bisous