Ces problèmes culinaires que tous les impatients connaissent

Publié le par Messergaster

J’en ai déjà parlé dans d’autres articles : parmi mes défauts, il y a sûrement l’impatience. Et bon, à part le fait que cela peut me poser problème dans la vie de tous les jours, il faut aussi reconnaître que cela me gâte parfois le plaisir de manger ! En voici la démonstration.

Les impatients abrègent inutilement les temps de cuisson

Pour certains plats, cela ne pose pas trop de problèmes : ainsi, mes pâtes sont souvent al dente – sans être crues pour autant. Même discours pour le riz. En revanche… j’ai souvent du mal à attendre pour toutes les préparations à base de viande qui demandent à mijoter au moins une heure dans la marmite. Il m’est déjà arrivé de sortir trop tôt des morceaux de bœuf mis à cuire dans de la sauce tomate : la viande aurait été tellement plus tendre si seulement j’avais attendu un peu plus ! Bref, l’impatience n’est pas vraiment amie de la bonne cuisine : j’essaie de faire de mon mieux pour m’obliger à attendre.. mais ce n’est pas toujours évident.

Les impatients risquent de se faire mal

Montaigne en parle aussi dans ses Essais : le philosophe français mangeait tellement vite qu’il lui arrivait fréquemment de se brûler la langue ou de se mordre les doigts. Si, depuis la Renaissance, l’usage de la fourchette s’est développé (ce qui fait que, non, je ne me blesse jamais aux mains en mangeant), il m’arrive en revanche très souvent de me brûler langue et palais. Je suis incapable d’attendre qu’une soupe ait un peu refroidi avant de l’attaquer… Voilà qui nuit au plaisir de manger, je dois bien le reconnaître.

Exemple de soupe que je mange encore brûlante...

Exemple de soupe que je mange encore brûlante...

Les impatients  mangent trop vite

Les nutritionnistes ne cessent de nous le répéter : notre organisme a besoin d’une bonne vingtaine de minutes avant de ressentir la sensation de satiété. Or, si on est impatient et qu’on aime donc avaler les mets plus que les mâcher, il est fort probable que notre repas ne dépasse pas les dix minutes. Ce n’est pas idéal pour la santé et cela incite même à manger plus que nécessaire. En plus de cela, disons-le franchement : n’est-ce pas un peu dommage de dévorer la nourriture sans en savourer chaque bouchée ? On se précipite tellement sur la nourriture qu’on en oublie que, en ralentissant le rythme, on pourrait profiter davantage de chaque nuance de goût.

Et vous ? Etes-vous un impatient culinaire ?

Commenter cet article

virginie moreau 30/05/2017 15:20

Je ne suis pas une impatiente culinaire, j'aime quand ça mijote pendant des heures, avec les bonnes odeurs qui s'en dégage....

Isabelle 12/05/2017 08:58

Si j'ai appris à ne plus tomber dans le premier piège et que je prends un peu plus le temps de cuisiner et des cuissons plus longues, je continue à tomber dans les deux pièges suivants...lol
Bizz

DineavecSandrine 09/05/2017 13:02

Je fais partie de ces impatientes!!! Je mange trop vite, je fais tout trop vite!!! Je suis une speedy au grand dam des miens!!!
Dine avec Sandrine

lilou25 09/05/2017 08:26

Ah oui, manger en 10 min, et me brûler parfois la langue, je me reconnais bien là :) Mais pour les cuissons, ça va, je respecte à peu près ^^ ... Bisous

samar 09/05/2017 00:55

ah oui moi c'est l'oppose j'aime prendre mon temps les plats mijotes etc... je ne fais donc pas partie de ces personnes impatients culinaires
bisous

salima 08/05/2017 21:52

moi aussi, j'utilise la cocotte minute pour attendre moins !

delphine 08/05/2017 21:10

J'étais aussi très impatiente, mais j'ai appris à attendre ...Et c'est bien mieux
Bises et belle soirée

ma-ger-de 08/05/2017 21:10

hi hi moi je fais mijoter à la cocotte minute... pour gagner du temps!!mdr

Nadji 08/05/2017 19:43

Si j'ai du mal à attendre que ça refroidisse pour goûter , j'ai la toute la patience qu'il faut pour les cuissons longues. Plus ça mijote, meilleur c'est.
A bientôt

Val 08/05/2017 19:09

Qd je suis seule, oui, je suis impatiente, mais autour d'une belle table, je savoure. En cuisine, hélas, j'ai tendance aussi à vouloir que le plat soit vite fini! Bisous

latabledeclara 04/05/2017 18:46

Je me reconnais dans ton article
Bonne soirée

Not Parisienne 03/05/2017 21:29

Je suis grave impatiente, c'est un vrai souci chez moi et je confirme que je mange trop vite et tout et tout j'ai tous les symptômes ^^

chris 03/05/2017 17:44

Je suis une patiente mariée avec un impatient!!! :) Il se brûle constamment la langue et se la mord encore plus régulièrement!! Mon mari débarrasse son assiette alors que j'en suis encore à l'entrée, c'est agaçant!!!!!

elodiesucree 03/05/2017 11:44

Tout à fait d'accord avec toi !!! Par exemple pour la brioche il faut vraiment s'accorder le temps nécessaire pour sa réalisation du début jusqu'à la cuisson, on a plus de plaisir à bien se placer dans l'instant présent et à savourer chaque étape

Nadège 03/05/2017 09:15

Et oui, même en cuisine il faut prendre le temps !! lol
bisous

Carine 02/05/2017 22:02

Impatience est mon 2e prénom....attendre m'est insupportable ce qui complique un peu ma vie je dois l'admettre.

Bacchus 02/05/2017 18:34

Dans la vie de tous les jours oui mais pas en cuisine ou pour déguster où j'aime avoir tout mon temps et surtout ne pas être dérangé!!
Belle semaine.

Bernieshoot 02/05/2017 17:38

prendre le temps est ma philosophie de vie ...

Cita 02/05/2017 14:00

Ton billet me fait sourire .... Doucement, ma belle ! Prends le temps de vivre !!! Bon , ok! Je t'avoue tout : moi ce sont les pommes de terre que faute de patience je cuisine al dente ... Je ne te dit même pas combien je râle lorsqu'il s'agit d'en faire une purée !!! Biz

la cuisine de poupoule 02/05/2017 09:28

Un très belle articles tu as bien raison merci pour se rappelle
Bonne journée
bises