Comment aimait-on manger les oeufs à la Renaissance ?

Publié le par Messergaster

Comment aimait-on manger les oeufs à la Renaissance ?

Depuis quelques temps, les articles un peu plus culturels et historiques manquaient sur mon blog. Voici donc un petit come back à propos d’un texte tiré d’Histoire de la nature des oiseaux de Pierre Belon (1517-1564). Cet ouvrage se présente en fait comme un livre de zoologie décrivant toutes sortes d’oiseaux : rapaces, oiseaux aquatiques… et même quelques allusions à des animaux plus « étonnants » comme la chauve-souris (!) ou le phénix.

Le premier livre parle des oiseaux en général et, surprise, au milieu de considérations sur l’anatomie et sur les habitudes des volatiles, on trouve aussi quelques lignes consacrées à la cuisine ! Nous apprenons ainsi quels oiseaux il convient de manger si on veut se régaler. On a même tout un chapitre consacré aux œufs… qui nous permet d’en apprendre plus sur les habitudes culinaires de nos anciens.

  • Œufs crus : il semblerait que certains nobles étaient persuadés que les œufs crus avaient des propriétés aphrodisiaques (comparables à celles qu’on prêtait à l’époque à l’artichaut…).
  • Œufs mollets : forts appréciés aussi bien au niveau du goût que pour des raisons médicales. Selon la théorie des humeurs, les œufs mollets pouvaient aider à retrouver un certain équilibre dans l’organisme.
  • Œufs à la coque : plus difficiles à digérer : on les considérait comme légèrement laxatifs ou favorisant les crises de vomissement.
  •  Œufs durs : idem, on estimait qu’ils pesaient lourd sur l’estomac  et qu’ils étaient « trop nourrissants » - tout comme les œufs frits.
  • Œufs pochés : bons au goût et bons pour la santé

Bref, il ne s’agit que d’un bref aperçu sur les convictions culinaires et médicales de l’époque. Et vous, vous les préférez comment vos œufs ? Moi, c’est soit à la coque soit sur le plat…

Commenter cet article

Sarde'in 16/10/2016 10:39

Quand j'étais petite, je me faisais des jaunes d'oeufs battus avec du sucre, et j'attendais que la surface soit crémeuse. Et à l'intérieur, ça croustillait des milliers de grains de sucre qui n'avaient pas encore fondu. Je ne me rappelle même pas avoir appris à séparer le blanc du jaune, c'était si lointain!

sotis 26/09/2016 14:09

les moeurs et les idées reçues évoluent au fil des ages, la preuve!!! bisous

Nadji 26/09/2016 12:21

J'aime les oeufs à toutes les sauces et à tous modes de cuisson.
A bientôt

DineavecSandrine 26/09/2016 10:26

Je ne suis pas grande amatrice d'oeufs contrairement à mon homme et mon aînée.... Mais crus pas tentée du tout!!
DineavecSandrine

Val 25/09/2016 21:54

étrange les oeufs crus! Bon, en même temps....sur les tartares! Bisous

ma-ger-de 25/09/2016 21:20

Il y a bien longtemps que je n'ai plus fait d'oeufs à la coque: on les mange au plat, ou cassés sur une poêlée de courgettes et oignons... quand ils arrivent de chez ma voisine..
les oeufs du commerce je les garde pour les gateaux....

salima 25/09/2016 19:54

ça sera des oeufs pochés pour moi ! merci pour cet article !

Petite cuillère et Charentaises 25/09/2016 19:35

Mon amour des oeufs coques a tout pour m'inquiéter... heureusement que je les aimes aussi beaucoup pochés :-)

Belle soirée,

Gabrielle

samar 25/09/2016 17:25

pour moi ca sera les oeufs au plat chaque matin sinon si ce sont des oeufs frais oeufs a la coque comme nous les preparait maman
bise

Emau 25/09/2016 14:14

Moi c'est surtout dans les gâteaux. .....
Bises

Mely 25/09/2016 09:17

Intéressant :) Moi je les aime de toute sorte ^^
Bises et bon dimanche !

Carine 23/09/2016 21:03

Mollet pour moi.

Carmencita 22/09/2016 22:27

je les aime mollet, à la poêle et dur et surtout en mimosa, bises

Nadège 22/09/2016 18:48

Ma cuisson préférée c'est les œufs mollets, humm que c'est bon !
bisous

Nadège 22/09/2016 18:47

Ma cuisson préférée c'est les œufs mollets, humm que c'est bon !
bisous

Nadège 22/09/2016 18:47

Ma cuisson préférée c'est les œufs mollets, humm que c'est bon !
bisous

Nadège 22/09/2016 18:47

Ma cuisson préférée c'est les œufs mollets, humm que c'est bon !
bisous

chris 22/09/2016 15:08

quand on voit ce qu'on peut manger comme œuf (direct ou indirect) sur un année, déjà ça parle!!!
Perso ce sont les œufs mollets, j'en raffole..
bon après midi

Agnes 22/09/2016 09:26

Bonjour,
J'étais convaincue qu'à cette époque on en faisait que "gober" les oeufs....qu'ils ont été cuits plus tard....Je crois qu'on consommait également le lait de poule qui guérit les malades non ?
belle journée

Not Parisienne 21/09/2016 21:30

Impossible de choisir, je suis une folle d’œufs et je les aime sous toutes leurs formes! c'est peut être mon aliment préféré en y réfléchissant bien ^^

chris 06 21/09/2016 15:57

Il faut reconnaitre que sans œuf nous serions bien malheureux en cuisine.
Je ne suis pas sans ignorer que les végétaliens s'en passent, mais cela est un autre aspect.
Bises Chris 06

Bon Ap chez Mamounette 21/09/2016 15:28

Lolll je ne me rappelle plus ça fait trop longtemps la renaissance ! Depuis que j'ai mes poules, mais avant oeufs de ferme, je les aime à la coque puisque plus que frais y a pas et je sais ce que mes poules mangent, ensuite mollet, pour moi idem à poché, car je les trouve marrants coulants sur la salade ou autres... Un livre qui aurait plu à mon papa fou de volatiles et d'oeufs, je perpétue mais juste en poules pas en oiseaux à la maison. Bonne journée merci pour ce chapitre

Bacchus 21/09/2016 15:27

Bonjour,
Très intéressant retour aux sources.
Suis pas très fan des œufs!! Une omelette de temps en temps mais sans plus...
Belle journée

Bernieshoot 21/09/2016 12:40

chouette livre, ma préférence ce sont les œufs à la coque

Cita 21/09/2016 12:39

J'adore tes billets !!! Où as tu trouvé un tel livre ??? Bon , d'accord avec les anciens pour les oeufs durs .... Ma préférence ? Oeuf mollet aux trompettes de la mort ..... À tomber !!! Biz

Messergaster 21/09/2016 20:06

Je l'ai trouvé dans une bibli du quartier latin.
Contente de te relire :)

la nonna 21/09/2016 12:15

moi j'adore les oeufs crus, mdr