La doggy bag : pourquoi on s'y met

Publié le par Messergaster

Dans les pays anglo-saxons, une très grand nombre de restaurants proposent la possibilité d’une doggy bag  à leurs clients. De quoi s’agit-il ? Bah, tout simplement, les différents établissements proposent aux clients qui n’ont plus faim de ramener les restes de leur repas chez eux : les gens ont ainsi la possibilité de manger cela à un moment où ils ont plus d’appétit. Et surtout, pas de gâchis ! (j’ai travaillé dans un resto, je sais ce dont je parle… voici un article sur le gaspillage dans le monde de la gastronomie à lire).
Depuis quelques années, les autorités ont essayé de développer l’usage de la doggy bag en France aussi. Depuis 2015, on « recommande » ainsi aux différents restaurant de proposer cette possibilité aux clients (ce qui signifie que les gérants ne sont pas dans l’obligation d’organiser ce service pour autant).

De mon côté : j’avoue n’avoir jamais eu à demander une doggy bag. En général, j’arrive toujours au restaurant avec un bel appétit et je crois que je ne me suis que très rarement forcée à terminer mon repas. Pourtant, au mois de juillet dernier, après avoir déjà pris un apéro assez copieux, je me suis retrouvée à avoir du mal à terminer mon plat de biryani d’agneau au resto indien. Ce fut alors le moment où je tentai l’expérience de la doggy bag.

Voici le fameux biryani d'agneau (oui, il n'y a plus beaucoup de morceaux de viande...).

Voici le fameux biryani d'agneau (oui, il n'y a plus beaucoup de morceaux de viande...).

Et mon retour ne peut être que positif, voici pourquoi :

Une façon de ne pas gaspiller de l’argent

Eh oui, car laisser moitié de son assiette pleine à la fin du repas équivaut à avoir mal géré non seulement son appétit mais aussi son argent. Pensons-y : vous auriez pris un billet de 10 euros et vous l’auriez jeté à la poubelle (exactement comme ce serveur qui s’apprête à jeter ce qui reste de votre steak-frites), ça aurait été pareil, non ?
Alors, avec la doggy bag, vous êtes sûr de ne pas gaspiller votre argent : ce que vous n’avez pas eu la force de terminer le soir-même, vous le dégusterez le lendemain, plus calmement. Cerise sur le gâteau : on gagne un tupperware gratos ! (oui, j’assume ma radinerie).

La possibilité de se laisser aller à la flemmardise

Pas toujours, mais souvent, on considère le restaurant comme un simple prélude à toute une soirée : véritable repas en amoureux, sortie en boîte etc etc. Le lendemain, quand on se réveille (en général, c’est un dimanche), on est un peu tout « flagada » : c’est avec peu de motivation qu’on grignote quelque chose pour le petit déjeuner et c’est avec encore moins d’enthousiasme qu’on se pose la question du repas du midi. Avec la doggybag, fini ce problème ! Il suffit de sortir ses restes du resto de la veille, de faire chauffer une ou deux minutes au micro-ondes et, hop, le tour est joué ! Associez-y un café ou un jus d'orange et vous aurez peut-être même de quoi faire un brunch (mais oui, un peu d’andouillette à la moutarde et de gratin dauphinois en guise de brunch, pourquoi pas, hein ?).

Un rendez-vous avec le goût

Du temps que les doggy bags n’existaient pas en France, il y en avait qui se forçaient tout de même pour terminer leur repas au restaurant coûte que coûte. C’était très louable au sens qu’ils avaient vraiment en tête qu’on ne gaspille pas la nourriture. Cependant, avouons-le, quand on mange alors qu’on n’a vraiment plus faim, on a beau avoir devant soi le meilleur repas gastronomique du monde, il est impossible de se régaler. Avec la doggy bag, au contraire, nous est offerte la possibilité de différer le plaisir : en mangeant le lendemain le repas avec un estomac vide et dispo, on peut réellement en profiter. Peu importe si les deux minutes passées au micro-ondes ont légèrement asséché les mets : en général, tout le monde s’accorde pour dire que « le lendemain, c’est toujours meilleur ! ».

Voilà, au-delà du fait de savoir que l’on fait un beau geste pour la planète, la doggy bag présente de nombreux avantages. Et vous, avez-vous déjà testé ? Votre ressenti à ce sujet ?

Commenter cet article

kekeli 02/10/2016 05:04

Je trouve que c'est une très bonne chose pour les petits appétits, pour moi en général pas de problème, je fini l'assiette !!
Je te souhaite un bon dimanche. Bisous

Rosenoisettes 01/09/2016 14:19

Je trouve le doggy bar vraiment bien pour lutter contre le gaspillage ! On devrait le rendre systématique pour les restaurants de proposer le doggy bag.
Cependant dans une optique zéro déchet on prévoira toujours une boîte dans son sac pour éviter les emballages :)

Mely 30/08/2016 08:23

C'est vrai que le doggy bag est un super concept pour éviter le gaspillage de nourriture et d'argent !
Mais pour ma part, pas besoin, je finis toujours mon assiettes hihi ;)
Bisous.

Sécotine 29/08/2016 22:02

En Allemagne, on te le propose quasi systématiquement, alors oui !!! Et on emporte aussi souvent la bouteille de vin pas finie, on picole mais il en reste souvent :-)

babakitchen 27/08/2016 10:49

j'ai commencé à demander les restes alors que ma première fille était toute petite, au resto généralement elle ne mangeait pas toute son assiette ... aujourd'hui ma grande a 25 ans et ça fait presque 25 ans que je demande sans la moindre honte à embarquer les restes, je paie l'addition, c'est à moi, j'emporte !! je pense d'ailleurs qu'à l'époque, il ne devait y avoir que moi à agir ainsi ... tandis qu'en UK c'est une attitude tout à fait normale, ici en Belgique on est arriérés pour ça !! bisous

sotis 26/08/2016 15:26

c'est dommage qu'en Frace ce concept ne soit pas généralisé, pour ma part je n’aime pas gaspiller donc je fini mon assiette quoi qu'il en soit et au pire tant pis pour le dessert!!!! bisous

Nadège 26/08/2016 12:29

Je n'ai jamais testé mais je trouve que c'est une bonne idée en effet, le principe est top,
bisous

ma-ger-de 25/08/2016 10:19

alors non je n'ai jamais eu l'occasion de tester...d'abord, ,on va très peu au resto..lol.. ensuite, avec une équipe de mangeurs comme la mienne, y en a toujours un qui se dévoue pour terminer l'assiette de celui qui n'y arrive pas..mdr!! mai spar contre je trouve le principe absolument génial...

Not Parisienne 25/08/2016 08:20

Je trouve cette pratique très sympa même si moi c'est pareil c'est très rare que je ne finisse pas un plat : je ne supporte pas de voir des gens qui laissent leur assiette a moitié vide et de penser que cela va finir à la poubelle! Si ça peut éviter du gaspillage tant mieux, mais en France j'ai l'impression que beaucoup de serveurs vont nous regarder bizarrement si on demande!

kekeli 25/08/2016 06:57

c'est vraiment ce qu'il faut faire !!
Je te souhaite un bon jeudi. Bisous

Carine 24/08/2016 23:14

Il faut vraiment que ça entre dans les moeurs.

jackie 24/08/2016 22:17

Habituée au Canada et Us ou c'est monnaie courante. On ne se pose pas la question on demande son doggy bag si l'on a pas terminé et c'est très bien ainsi.

Irene 24/08/2016 22:08

This is so inspiring! I love the post:)

irenethayer.com

Milounette 24/08/2016 20:35

Contrairement à toi, j'ai souvent du mal à finir mon assiette au restaurant, et j'ai pris l'habitude de demander à emporter le reste de mon repas. Le plus souvent, cela ne pose pas de problème (en tout cas, cela ne m'est jamais arrivé!) Et je suis tout à fait d'accord avec toi pour toutes les raisons que tu cites. La prochaine étape: prévoir le coup, emporter ma propre boite, et demander à ce qu'on me mette les restes dedans...parce que les boites, ça s'accumule vite mine de rien!!!

la nonna 24/08/2016 20:23

pas de gaspillage c'est mieux

Bernieshoot 24/08/2016 18:37

à l'étranger oui et c'est naturel, en France c'est encore beaucoup trop rare mais on y viendra

Petite cuillère et Charentaises 24/08/2016 14:54

Bon même si l'andouillette au petit déj ça me tente pas trop, je suis complètement pour l'idée du doggy bag ! Cela évite une grande partie du gaspillage alimentaire de la restauration et cela évite aussi à certains de se forcer à manger juste pour "finir son assiette".

Gabrielle

Isabelle 24/08/2016 13:52

Je n'ai pas encore tenté l'expérience même si j'en ai beaucoup entendu parler sans jamais voir personne le sortir au resto...Biz

Val 24/08/2016 13:10

Je suis comme toi, je mange tout, hi!!!! Mais je trouve le concept très bien pour lutter contre le gaspillage. Bisous

Bon Ap chez Mamounette 24/08/2016 12:23

Et bien c'est la première fois que j'entends ce genre de mots et je crois rêver ! Déjà tu me diras dans quel restau on mange en GRANDE QUANTITE, car la plupart lésine justement là-dessus, hormis les "routiers" ou restau à volonté mais celui-ci est différent. Quand on va au restau c'est que l'on a faim sinon on va dans les gastro où là effectivement on ne mange pratiquement que des miettes et surtout de l'émulsion au goût prononcé, évidemment ça coupe l'appétit. Je me marre toute seule car ça m'est arrivé avec mon mari et l'ardoise était très salée, donc indigestion avec le peu de victuailles. Ensuite franchement ça ne me viendrait pas à l'idée de sortir avec ma petite boîte ou mon sachet de bouffe. Planète ou pas je ne suis pas pour du tout, dans les hôpitaux ou maisons de retraite ils ne repartent pas avec leurs petits sacs ! Enfin merci pour l'article je viens d'en apprendre une bonne. Bonne fin de journée et vue l'heure pas d'indigestion hein ?

Messergaster 24/08/2016 12:51

Bonjour,
Bah, c'est vrai que d'un côté vous n'avez pas tort : il y a plus de restos qui donnent trois fois rien à manger dans l'assiette que l'inverse. Pourtant, pour une raison x ou y, il peut arriver qu'on ait du mal à terminer son plat. A moi, ça arrive très rarement... Mais j'ai déjà été au resto avec des collègues qui avaient du mal à terminer leur pizza ou que sais-je.
Quant au problème des hôpitaux, la question n'est pas la même : les gens son bloqués sur place et, de toute façon, ils ont souvent très peu d'appétit, malheureusement (j'en sais quelque chose, ayant dû aller régulièrement voir ma gd-mère à l'hôpital pdt tous les premiers mois de 2016..).
Merci du commentaire, en tout cas :)