Le baklava d'Epidaure

Publié le par Messergaster

Au cours de mon voyage en Grèce, c’est surtout sur les spécialités salées que je me suis ruée : mes adorés feuilletés aux épinards (spanakopita), moussaka et gyros kebab (j'en parle ici). Cependant, à chaque fois que je vais visiter ce merveilleux pays, je passe par la case « baklava ». Vous connaissez sans doute cette délicieuse spécialité qui croustille de partout, qui sent bon la noix et les épices – le tout nappé d’un sirop au miel…

J’en ai mangé un exquis à Epidaure. Je vous raconte l’histoire : il devait être presque 20h et j’avais bien envie d’un dessert. Je suis donc entrée dans une boulangerie-pâtisserie tenue par un vieux monsieur qui m’a demandé : « t’en veux combien ? ». Etant seule, j’ai répondu qu’un seul baklava me suffisait… et il m’a dit : « tiens, c’est cadeau ». Vous pouvez imaginer ma confusion : on parle tant de la crise grecque et voici quelqu’un qui me donnait un gâteau gratuit ?!
J’ai essayé timidement de dire : « Mais, mais.. vous êtes sûr ? » (sous entendu : réfléchissez bien : je suis une touriste… demandez-moi de l’argent !!). Le monsieur a répété qu’il me l’offrait gratuitement.. et j’ai préféré ne pas insister : dans le fond je viens d’un pays du Sud aussi (Italie) et je sais que, quand on nous offre un cadeau, alors il faut l’accepter… sous risque d’offenser la personne en cas contraire ! Le boulanger a juste ajouté :
-Tu me paieras le baklava la prochaine fois que tu viendras t’acheter un truc à manger ici alors, si tu y tiens tellement.
-Euh… Hélas… c’est mon dernier soir ici ! Je prends le bus pour aller à Nauplie demain à 6h20.
-Eh bah ça voudra dire que, la prochaine fois que tu viendras visiter la région, tu seras obligée de passer par ici ! a-t-il dit en rigolant.

Voici le baklava !

Voici le baklava !

J’ai souri et je suis allée me manger mon baklava sur le bord de la mer. Il était succulent : les baklavas en France se limitent souvent à ne sentir que la fleur d’oranger…. Alors que là, les notes du clou de girofle et de la cannelle étaient bien perceptibles. Un bonheur. Et en mangeant ce petit gâteau, je repensais à ce qui venait de m’arriver : quel pays splendide, quels gens merveilleux ! C’est pas en France qu’on m’aurait offert un gâteau gratuit…

M’étant ainsi régalée et encore pleine de reconnaissance pour ce monsieur, j’ai voulu repasser par la petite rue pour voir si la boulangerie était encore ouverte : je voulais féliciter le monsieur. Je n’avais pas pu le payer mais au moins je pouvais lui faire un compliment !
La boulangerie était encore ouverte et le monsieur discutait dehors avec une femme. Je me suis permise de l’interrompre pour lui dire que le baklava était délicieux et, lui, il m’a répondu : « Oui, je sais : c’est moi qui les fait ! ».
Et j’ai a-do-ré sa réponse : aucune fausse modestie ! Voici un homme conscient de son talent et qui n’a pas peur d’en être fier !

Note : le lendemain, juste avant de prendre donc ce fameux bus, j’ai  félicité aussi la personne qui préparait le petit dej de mon hôtel (car oui, malgré ce que j’ai pu écrire dans le billet précédent, je suis tombée sur un hôtel qui proposait un petit déjeuner très typique avec plein de gâteaux faits maison : un bonheur !). Quand je lui ai dit « vos gâteaux sont délicieux », elle m’a répondu : « oui, je sais » ! Ohhhh, j’adooooore cet état d'esprit !!

Publié dans Saveurs du monde

Commenter cet article

Nadège 05/08/2015 13:24

Ma fille aînée revient de Crête, elle a été surprise également par la générosité des gens, incroyable, des cadeaux pour le petit ...
bizz

Geek Balsamique 04/08/2015 18:10

Ton article donne envie d'aller visiter la Grèce et de manger toutes ces bonnes spécialités :) !

Mely 04/08/2015 08:47

J'adorerais y goûter, ton article donne terriblement envie de découvrir !
Bonne journée, bisous.

samar 03/08/2015 02:31

un article que j'ai pris du plaisir a lire on ressent les gens sinceres et chaleureux et fiers de leur talent j'adooore aussi cet esprit et quelle gentillesse mon dieu qui a tendance a disparaitre :(
grosse bise

cake au citron 02/08/2015 20:48

oh que ça ma l'air bien bon !

Isabelle 02/08/2015 17:34

Je crois bien que je n'en ai jamais mangé...biz

Miss Bretzel 02/08/2015 17:06

Ah oui, j'imagine que ça doit être tellement meilleur que ceux d'ici!

aux fourneaux 02/08/2015 09:54

Je ne connaissais pas, belle découverte et belle histoire , J'en ai l'eau à la bouche
Bon dimanche

sherazade 02/08/2015 08:11

ton billet est excellent comme comme à tes habitudes ;-) et je découvre cette variante de baklawa, je suis preneuse de la recette si tu la trouve , je vais chercher de mon coté, bisous

Nadji. 01/08/2015 21:47

Je connais ça, je ne suis pas trop surprise.
Peut-être, la prochaine fois, te dira-t-il comment il fait ses baklavas.
A bientôt

Jenny 01/08/2015 20:37

C'est une très belle histoire de générosité de personne n'étant pourtant pas très aisé. C'est vraiment gentil de sa part.
Je ne suis pas trop baklava, trop sucrée (ou alors je n'ai pas tester les meilleurs). Mais j'aime bien ton article. A quand les photos de ce magnifique pays? Bise

jackie 01/08/2015 15:49

Je ne suis absolument pas surprise de la générosité de ce monsieur vois-tu. Ce sont des gens chaleureux qui ont d'autres valeurs. L'important pour lui était de te faire plaisir , le matériel est bien peu de chose... Bises

Zabelle 01/08/2015 14:09

J adore les baklavas
J en ai fait une cure quand nous sommes aller en Grèce il h a longtemps....
Bonne journee

sécotine 01/08/2015 11:03

Et moi, j'adore quand tu nous racontes tes vacances sous l'angle de la nourriture ! Quand j'ai été en Crête il y a quelques années, je trouvais leur attitude louche avant de comprendre qu'ils étaient juste hyper gentils ! C'est juste qu'on a tellement pas l'habitude :-)

la nonna 01/08/2015 11:02

un joli billet, comme quoi il y a encore des gens sympas tout simplement, bisous a toi et bon samedi

kekeli 01/08/2015 07:35

Comme quoi, il reste des gens généreux et gentils sur cette terre !!
Je te souhaite un bon week-end. Bisous

Cécile 31/07/2015 22:36

De sympathiques anecdotes ^^

ma-ger-de 31/07/2015 22:00

rho ça c'est une super histoire.... et ça donne envie de gouter, je ne connais pas du tout!!

Carmencita 31/07/2015 21:20

j'adore aussi ces gâteau, belle histoire et belle rencontre, c'est un beau moment que tu as vécu. Bises

Petite Cuillère 31/07/2015 16:01

C'est tout à fait le genre de chose que j'adore :-)

Bernieshoot 31/07/2015 15:59

j'adore et c'est un super moment de vie que tu nous écris

Val 31/07/2015 15:32

Ah moi, par contre, j'adore! Bisous

Brigitte 31/07/2015 15:19

Ah là, c'est pas trop mon truc les gâteaux gorgés de miel!
Bonne fin de semaine; bise

EmilieRD 31/07/2015 15:18

J'en ai l'eau à la bouche!

Cita 31/07/2015 12:54

Quelle belle histoire....et tu as raison ce n'est pas dans nos grandes villes ( je préfère encore croire en ma nation et mettre cela sur le compte de l'anonymat) que nous vivrions cela ... Ceci dit si je te disais que j'adore tes chroniques ...que me répondrais tu ? " oui ...je sais" et je l'espère bien biz bel été

Messergaster 31/07/2015 13:01

ihih, non j'aurais pas répondu ça spontanément.. Mais tu as raison : il faut que je prenne exemple sur ces deux personnes et que j'apprenne à ne pas rougir de ce que je fais.. :) ahlàlà, voilà ce que c'est d'avoir un fond timide !
Gros bisous !